M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Derek Sloan, candidat à la direction du Parti conservateur, « à 100 % » contre le masque et le vaccin obligatoires

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo : prostooleh/Freepik

Derek Sloan, député du Parti conservateur du Canada et candidat à la direction du parti, s’oppose au masque et au vaccin anticoronavirus obligatoires.

Le port du masque obligatoire est de plus en plus répandu au Canada, souligne le pro-vie Derek Sloan dans un courriel aux membres du parti, ce qui est assez étrange si l’on songe qu’il n’y a pratiquement plus d’hospitalisation de personnes malades du covid-19 (sans compter la question de l’utilité du masque et de sa dangerosité), et qu’il avait été vivement déconseillé par les mêmes personnes qui l’imposent maintenant :

Il est étrange que cela se produise maintenant, alors que le nombre d’infections est tellement inférieur à ce qu’il était en mars et avril. N’oubliez pas que dans ce temps-là, nos experts médicaux — tels que l’Organisation mondiale de la Santé et leurs adeptes — nous disaient que les masques ne feraient rien pour arrêter la propagation du virus, et pourraient en fait aggraver la situation. Vous en souvenez-vous ?

À l’époque, j’avais déjà remarqué que la médecin hygiéniste en chef du Canada, la Dre Theresa Tam, ne faisait que répéter les directives de l’Organisation mondiale de la Santé, et ces directives ne semblaient pas avoir à l’esprit les meilleurs intérêts des Canadiens.

Mais depuis, l’OMS, et les gouvernements et les médias à sa suite, a retourné sa veste, relève-t-il :

Mais ça, c’était avant. Quelque chose a changé et l’OMS est depuis lors passée de « les masques ne fonctionnent pas » à « les masques doivent être portés ».

L'article continue après cette publicité

La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Entrevue de Derek Sloan avec Georges Buscemi, président de Campagne Québec-Vie, au Stu-Dio.

Maintenant, alors que le taux officiel d’hospitalisation est à la baisse, la frénésie des gouvernements à imposer des mesures « semble avoir plus à voir avec le contrôle politique qu’avec la sécurité », dénonce Derek Sloan

Derek Sloan n’a rien contre le fait que des Canadiens veuillent porter volontairement le masque, mais il déclare : « je suis à 100 % contre l’idée de rendre les masques obligatoires ».

Il était vaguement question de vaccin obligatoire, maintenant, comment ne pas s’attendre à ce qu’il soit imposé à toute la population par un gouvernement qui achète 75 millions de seringues afin d’avoir de quoi piquer deux fois chaque Canadien. Comment ne pas s’attendre à ce qu’il soit imposé alors que le masque est passé de nuisible à salvateur ? Les gouvernements fédéraux et provinciaux sont imprévisibles.

Derek Sloan, lui, s’engage à faire tout ce qui sera en son pouvoir, en tant qu’éventuel chef du parti puis Premier ministre du Canada, à laisser la paix aux Canadiens :

Je m’oppose également à 100 % à ce que tout éventuel vaccin contre le COVID-19 soit obligatoire pour les Canadiens et, si élu, je modifierai la Loi canadienne sur la Santé pour réguler davantage les systèmes de soins de santé des gouvernements provinciaux afin de garantir le « choix du vaccin » pour tous les Canadiens. Et en ce qui concerne les vaccins pour enfants, cette décision devrait être laissée aux parents et non au gouvernement.

Rappelons que le futur vaccin contre le coronavirus aura peut-être été cultivé sur une lignée de cellules de bébé avorté, comme le vaccin chinois que le gouvernement Trudeau a en vue. Rappelons aussi qu’un vaccin ne saurait être très efficace contre un virus qui change aussi rapidement. Rappelons enfin que les vaccins en question sont développés d’une manière précipitée qui fait fi de toute prudence. En clair, avec ce fameux vaccin contre le covid-19, vous seriez tout bêtement un cobaye.

Si vous êtes membres du Parti conservateur depuis au moins le 15 mai 2020, n’oubliez pas de voter pour les meilleurs candidats de la course à la chefferie, et d’abandonner dans l’oubli les pires.

Publicité



Laissez un commentaire