M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Ce bébé a été sauvé de l’avortement lorsque des pro-vie ont aidé sa mère devant l’avortoir


Kairo.

Par Shawn Carney (LifeNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

Le 18 mars, 2022 Anniyah était déchirée lorsqu’elle s’est présentée à son rendez-vous pour un avortement à Cherry Hill, dans le New Jersey, en octobre dernier.

« Une partie d’elle ne voulait pas être là », a déclaré Claire, la responsable locale des 40 jours pour la Vie. « Mais elle n’avait pas de travail... et les gens lui disaient qu’elle ne devrait pas avoir [un bébé] ».

Anniyah est sortie du centre d’avortement lors d’un appel avec sa mère, qui encourageait Anniyah à parler avec une personne extérieure — quelqu’un qui n’était pas proche de la situation d’Anniyah et qui pourrait lui offrir une opinion impartiale.

C’est alors que Marie a fait signe à Anniyah de venir et lui a dit : « Tu n’es pas obligée de faire ça aujourd’hui ».

Marie lui a expliqué l’abondance des ressources qui pourraient permettre à Anniyah de choisir la vie et de s’épanouir... et elle a décidé de garder son bébé !

L’équipe de Cherry Hill l’a mise en contact avec toutes sortes d’aides : transport vers les rendez-vous chez le médecin, fournitures pour bébé, repas — et même nettoyage de tapis !

Récemment, Anniyah a donné naissance à un magnifique petit garçon de 2,72 kg appelé Kairo, grâce aux prières de Marie, Claire, de toute l’équipe de Cherry Hill et de vous !

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !


Anniyah et son fils Kairo.

Un cadeau spécial à Concord en Californie

« Nous avons eu droit à un cadeau spécial », a rapporté Marlene, responsable de la campagne des 40 jours pour la Vie à Concord, en Californie.

Une maman qui a choisi la vie lors de la veillée des 40 jours pour la Vie l’année dernière a également amené son bébé à la veillée pour rencontrer les guerriers de la prière qui ont contribué à le sauver.

« La maman et le papa luttent toujours », a rapporté Marlene. « Mais ils persévèrent avec un espoir et une foi renouvelés ». Le couple prévoit faire baptiser leur bébé au printemps.

Columbia, Missouri

On n’est jamais trop vieux pour prier pour la fin de l’avortement !

Leo, 91 ans, est un participant fidèle à la campagne des 40 jours pour la Vie de Columbia dont Kathy est responsable. Celle-ci raconte que Leo est présent à la veillée tous les jeudis, « qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse soleil ! »

Leo a écrit une prière demandant à Jésus de fermer le centre d’avortement local. Le centre Planned Parenthood ne pratique plus d’avortements, mais il continue de les recommander.

Kathy a déclaré qu’elle, Leo et l’équipe demandent au Seigneur de terminer le travail et de fermer complètement le commerce de l’avortement.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire