M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

« C’est mon corps » : voici en quoi l’avortement est l’opposé de l’Eucharistie

Par Kristina Sinishtaj (Church Pop) — traduit par Campagne Québec-Vie

« L’avortement est une parodie démoniaque de l’Eucharistie. C’est pourquoi il utilise les mêmes mots saints : “Ceci est mon corps”, avec un sens opposé blasphématoire. » — Dr Peter Kreeft.

Des millions d’enfants sont avortés chaque année, et nombre de politiciens et de gens continuent à le soutenir. La société dit clairement « c’est votre corps », alors pourquoi ne pourriez-vous pas en faire ce que vous voulez ?

Mais nous sommes-nous jamais arrêtés, politiciens, partisans et tous, pour regarder le grand mérite du corps ? Les Écritures nous disent ceci : « vous n’êtes plus à vous-mêmes… Car vous avez été achetés à grand prix. » (1 Corinthiens 6) Il est intéressant de voir comment les Écritures nous disent quelque chose de controversé et complètement différent de ce que le monde dit.

« Nous déclarons » disent-ils, « qu’il serait injuste pour une femme de subir neuf mois de tensions physiques et émotionnelles pour un enfant qu’elle ne veut même pas vraiment ».

Mais n’aurait-il pas été facile pour Jésus de dire quelque chose de similaire : « Pourquoi dois-je être battu et fouetté et subir autant de souffrances physiques pour sauver votre peuple, Père ? Puis-je simplement mourir de causes naturelles puis ressusciter trois jours plus tard ? »Après tout, c’était son corps.

Mais ce n’est pas ce que Jésus a fait. Il nous a donné tout son corps. Aujourd’hui, une mère peut décider si son enfant vit ou meurt. Le Christ devait décider si nous vivions ou mourions aussi. Mais Jésus a choisi la vie. Il a choisi la vie à travers la mort. L’acte désintéressé de sa mort pour nous, afin que nous puissions vivre de sa chair et de son sang. Il nous offre tout son corps à travers la très sainte Eucharistie, pour que nous puissions avoir la vie. Nous ne nous appartenons pas. Nous avons été achetés à prix. Grâce au sacrifice ultime du Christ, nous pouvons avoir la vie et l’avoir en abondance. Aussi, par conséquent, glorifiez donc Dieu dans votre corps.

Publicité
La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire