M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Biden relancera le financement de l’avortement à l’étranger ― les évêques africains inquiets


Joe Biden.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo (rognée) : Phil Roeder/Flickr

Joe Biden, nouveau président élu frauduleusement, a nommé Samantha Power administratrice de l’USAID, agence gouvernementale gérant l’aide des États-Unis aux pays en développement. Mme Power s’était distinguée par le passé par son activisme pro-LGBT. Devant ce président pro-avortement et la nouvelle administratrice, les évêques africains expriment leurs inquiétudes, selon International Family News :

Nouvel administrateur à l’USAID.

Les préoccupations portent sur l’USAID, l’agence gouvernementale américaine qui gère l’aide aux pays en développement. Le 13 janvier, Biden a annoncé la nomination de Samantha Power au sein de l’administration de cette agence. Elle est une journaliste et diplomate lauréate du prix Pulitzer qui, pendant la présidence de Barack Obama, a joué un rôle au sein du Conseil National de Sécurité où elle s’est distinguée entre autres activités, par son soutien à la cause LGBT+.

Un président pro-avortement, pro-LGBT+

Selon certains dirigeants de l’Église catholique africaine, contactés par AciAfrica, la nomination de Power va déclencher « une attaque culturelle et idéologique » sur le continent noir « par la promotion de programmes contraires à la culture africaine, tels que l’avortement et l’homosexualité ». Mgr Emmanuel Badejo, du diocèse d’Oyo au Nigéria, estime que Power complique une situation déjà défavorable, considérant que Biden, bien qu’il se dise catholique, est sur le point de devenir « le président le plus radicalement pro-avortement et pro-LGBT+ de l’histoire des Etats-Unis ».

Le prélat est donc convaincu que les quatre prochaines années seront très difficiles pour l’Église. « Nous devons renforcer la foi afin de survivre au conflit » qui va inévitablement surgir avec la nouvelle politique américaine, témoigne Mgr Badejo. Un jugement quasiment identique à celui exprimé il y a quelque temps par le président des évêques catholiques américains, Mgr José Horacio Gómez.

L'article continue ci-dessous...
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Mais ce n’est pas tout, non, ce n’est pas tout ! L’un des premiers actes de Biden en tant que président a été d’écrire à l’ONU pour annoncer qu’il reprendrait le financement de la pro-avortement OMS, à laquelle Trump avait coupé les fonds américains. D’après LifesNews :

L’une des premières actions pro-avortement de Joe Biden, en tant que président, a été d’écrire aux Nations Unies et de les informer que les États-Unis rejoignaient la pro-avortement Organisation mondiale de la santé et en renouvelaient le financement.

De plus, le Dr Fauci a annoncé lors d’une réunion de l’OMS que le président Bidon (pardon, Biden) allait repartir le financement de l’avortement à l’étranger, notamment par le biais de l’International Planned Parenthood, et allait annuler pour cela la « politique de Mexico », rétablie sous Trump, qui interdit tout financement de l’avortement à l’étranger, selon un autre article de LifeNews :

Le Dr Anthony Fauci a confirmé aujourd’hui, lors d’une réunion de l’OMS, que Joe Biden allait renverser les règlements pro-vie du président Donald Trump et forcer les Américains à financer l’International Planned Parenthood et son programme mondial d’avortement.

Biden prévoit d’inverser rapidement les progrès que le président Donald Trump avait réalisés pour la vie [de l’enfant à naître] en mettant fin à un décret qui cessa le financement de plusieurs millions de dollars pour l’International Planned Parenthood.

La politique de Mexico, établie par le président Ronald Reagan, est traditionnellement abrogée par les présidents démocrates et rétablie par les présidents républicains. Elle interdit le financement sur les deniers publics des groupes d’aide internationale qui promeuvent ou pratiquent l’avortement, y compris la branche internationale de Planned Parenthood.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire