M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Alerte orange 2020

tournant

885 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 10 jours -- Merci de votre grande générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps où il faut faire preuve de vigilance. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

« Je n'ai pas été désirée. Qu'importe ? puisque j'ai été aimée. » : Jocelyne Robert, sexologue

L'un des arguments fallacieux des pro-choix est qu'un enfant non désiré sera nécessairement malheureux et qu'il vaut mieux l'avorter pour son bien ! Et ce, malgré tous les démentis des enfants nés, non désirés, et qui sont heureux qu'on les ait laissé en vie!

(Photo : Alain Bachelier sur flickr.com, licence creative commons)

Voici ce que raconte la sexologue Jocelyne Robert :

Je suis le fruit tardif d'une corbeille de sept enfants ; une demi-génération me sépare du frère auquel j'ai volé le titre de benjamin. Ma mère est devenue enceinte de moi à 40 ans, en période stérile de son cycle et... malgré le condom, m'a-t-elle raconté. Quand on me demande ce qui m'a amenée à la sexologie, je réponds que rien n'a  pu m'y déterminer autant que ma naissance impromptue

Je n'ai pas été désirée. Qu'importe ? puisque j'ai été aimée.

ROBERT, Jocelyne. Parlez-leur d'amour... et de sexualité, éditions de l'Homme, Montréal, 1999, p. 17)

Jocelyne Robert, comme la quasi-totalité des enfants non désirés, semble bien heureuse d'être en vie!

Campagne de financement - Alerte orange 2020

Merci de veiller avec nous. L'objectif est de 5000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire