M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Voulez-vous être heureux en tant qu’homosexuel? Pratiquez la continence physique et mentale, affirme un « activiste gai » français

PhilippeArino_810_500_55_s_c1.jpg

Par Hilary White de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

ROME, 4 Février 2015 (LifeSiteNews.com) — Est-il possible d'être « gai », célibataire et heureux? Le christianisme offre-t-il en fait une façon de faire face à des tendances homosexuelles, sans les problèmes psychologiques et émotionnels qui les accompagnent si souvent? Un homme, qui se qualifie lui-même d’« activiste gai », en est persuadé et il a proposé l'idée à d'autres homosexuels.

Comment conciliez-vous « être gai et croyant? – Par la continence », réplique Philippe Ariño, un français, catholique et « activiste gai » autoproclamé, qui a aidé à fonder La Manif pour tous, un mouvement qui s’oppose au « mariage gai » en Europe. La « continence » va plus loin que de simplement s’abstenir de relations sexuelles; c’est une approche plus globale qui implique « la maîtrise de l'instinct sexuel » [NDT L’auteur définit la continence comme « le renoncement à la génitalité et à la sentimentalité homosexuelles, tout cela pour les donner entièrement à Jésus. » (L’homosexualité en vérité, page 66)].

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

« Beaucoup de gais ont surmonté leur blessure en comprenant que [les relations homosexuelles] ne conduisent pas à une plénitude de l'amour. D'autres ont trouvé Dieu et le trésor qui est contenu dans la différence des sexes. Ceux qui continuent à ressentir le désir homosexuel peuvent offrir cette blessure pour les autres à travers l'amitié, l’aide aux pauvres, l'action politique ou artistique, la [lutte en vue de la] sainteté. »

Ariño a écrit un livre intitulé « L'homosexualité en vérité : briser enfin le tabou » (publié en Italie sous le titre « Omosessualità controcorrente - Vivere secondo la Chiesa ed essere felici » ou « L'homosexualité à contre-courant – Vivre selon l’Église et être heureux »). Il y souligne la violence de nombreuses relations homosexuelles et un chemin possible « pour surmonter cette blessure ».

« Je viens de découvrir comment concilier mes instincts et le christianisme par la chasteté », a-t-il déclaré au magazine italien Il Fatto Quotidiano. Il dit que de 29 à 31 ans il a eu des relations sexuelles avec d'autres hommes, mais qu’il y a renoncé. « Non seulement je préfère la chasteté, mais j’ai aussi choisi la continence – c’est-à-dire la maîtrise de l'instinct sexuel –, c’est le seul chemin que l'Église propose aux gais. »

Dans ses relations avec d'autres hommes, il s’est rendu compte que le problème qu'il avait à vraiment se lier venait de « l'absence de "différence sexuelle" dans le duo. Les relations entre gais peuvent exister, mais non pas satisfaire l'âme. La continence , cependant, c’est comme vivre une libération. Et quand on élimine les sentiments homosexuels, la honte disparaît. »

Il dit qu'il a « apprécié » ses relations homosexuelles, mais qu’il « ne pouvait pas supporter le mensonge du couple gai : la confusion entre l'amitié et l'amour, et le rejet de la différence sexuelle. Je pensais que je faisais quelque chose de bien, mais cela ne fonctionnait pas. »

C’est le besoin humain fondamental « de complémentarité », comme l’appellent les écrivains catholiques, qui est rejeté par la proposition visant à créer le « mariage gai ». C’est une nécessité, dit-il, cela est encore plus important pour les enfants dans la vie de famille. Un enfant élevé dans le cadre d'un partenariat de même sexe « est privé de l'amour de ses parents biologiques. Un véritable drame, qui conduit souvent à des conséquences violentes et douloureuses ».

La Manif pour tous a créé d'énormes vagues sur la scène politique européenne en organisant des rassemblements massifs dans Paris et ailleurs pour s’opposer aux objectifs de l'idéologie de genre. Ce mouvement affirme qu’il s’agit simplement de défendre « le droit de chaque enfant d'avoir un père et une mère », et il a gagné des adeptes dans toute l'UE.

Ariño a fermement démenti une allégation répandue dans les groupes de pression « homosexualistes », selon laquelle le pape François voudrait que l'Église accepte l'homosexualité et abolisse son enseignement sur le mariage.

« Le pape a dit qu'il voulait seulement que les personnes homosexuelles soient acceptées et que l’Église leur propose un chemin de vérité et de charité. Admettre l'existence de quelque chose ne signifie pas le justifier. En fait, l'Église ne peut pas accepter le désir homosexuel, ni un amour homosexuel, même présenté comme chaste. »

Mais il demande au pape François plus d'éclaircissements et des termes plus forts. « Le pape devrait également mentionner la violence qui se cache derrière les relations sexuelles entre personnes du même sexe. »

 

Publicité

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire