M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Victoire du président de l'Équateur : l'avortement ne sera pas dépénalisé

Sur le site de genethique.org du 21 octobre 2013 :

 

(Rafael Correa, président de l'Équateur)

(Photo : Agência Brasil ,Roosewelt Pinheiro)

 

 

Le président Equatorien Rafael Correa, réélu cette année pour un mandat courant jusqu’à 2017, a obtenu des parlementaires l’adoption d’un nouveau Code pénal. A l’occasion de ce vote, la législation sur l'avortement a été maintenue et n'a pas été assouplie. Après avoir menacé de démissioner le 10 octobre dernier "si des membres de sa majorité parlementaire tentaient de faire dépénaliser l'avortement dans le cadre d'une réforme du Code pénal", le président Equatorien a réaffirmé son opposition à une dépénalisation de l'avortement: "Jamais je n’approuverai la dépénalisation de l’avortement."

(...)

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire