M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Une victoire pour les droits de la campagne 40 Jours pour la Vie à Bathurst

Sur le site du réseau nbrighttolife.ca du 30 avril 2013:

 

(Manifestants devant l'hôpital de Bathurst)

 

BATHURST – Le tribunal de Bathurst rejette la requête d’injonction permanente du Réseau de santé Vitalité visant à interdire aux militants pro-vie de tenir des vigiles contre l’avortement sur la propriété de l’Hôpital régional Chaleur de Bathurst.

Le juge Réginald Léger, de la Cour du Banc de la Reine de Bathurst, a entendu la demande du Réseau de santé Vitalité le 11 février contre des membres de l’Association pro-vie de Bathurst. Dans sa décision en date du 25 avril, le juge Léger indique qu’en raison d’une «contestation importante des faits dans cette affaire», il ne peut accéder à la requête du réseau, ce qui réjouit les militants.
 
«Nous avons l’intention de continuer à l’automne, donc cette décision est bien pour nous. Nous n’empêchons pas l’hôpital de fonctionner, ni n’arrêtons les passants. Ce sont des rencontres pacifiques, de prières, que nous tenons pour protéger l’enfant à naître et prier pour les mamans afin qu’elles prennent la bonne décision», a déclaré Edwina Godin, de l’Association provie de Bathurst.
 
«Nous nous attendons à ce que les gens n’hésitent pas à venir prier sur les lieux avec nous, parce que c’est une place publique.Nous avons juste à respecter les règles, ce que nous faisons, parce que c’est pour une bonne cause.» Après avoir obtenu une injonction interlocutoire en octobre 2012, le Réseau de santé Vitalité en réclamait une permanente pour forcer les manifestants à tenir leurs vigiles contre l’avortement à l’extérieur des limites de l’hôpital de Bathurst.
 
Depuis plusieurs années, chaque automne,des sympathisants à la cause se rassemblent deux jours par semaine devant l’hôpital de Bathurst – puisqu’ils disent que des avortements y sont pratiqués -, dans le cadre de la campagne 40 jours pour la vie, qui se déroule à travers le monde.
 
Le Réseau de santé Vitalité affirmait que les militants s’étaient rendus l’an dernier sur la rampe d’entrée de l’hôpital à quelques reprises,que des véhicules ont été obligés de ralentir et de s’arrêter sur la route d’accès menant à l’établissement à cause d’eux, de même qu’une ambulance.
 
Il déclarait que leur présence cause un risque pour la sécurité et l’offre de services de soins de santé, tout en rappelant qu’une de ses politiques statue qu’il est strictement interdit de faire du lobbying sur ses propriétés.
 
Les membres de l’Association pro-vie de Bathurst visés par cette demande expliquaient quant à eux que leur rassemblement se déroule pacifiquement, qu’ils n’essaient pas d’interférer avec le travail du personnel, ni de causer du tort aux patients. Ils croient plutôt que le réseau de santé francophone veut brimer leur liberté d’expression. (...)
 
Les mêmes mensonges véhiculés un peu partout pour empêcher les manifestants pacifiques de prier pour que cesse l'avortement. Heureusement que parfois, la justice prévaut...
 

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire