M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une norvégienne de 20 ans dit : « Je ne suis pas née de la bonne espèce. Je suis une chatte. »

Nano_cat_girl_810_500_55_s_c1.jpg« Je ne suis pas née de la bonne espèce », dit Nano en expliquant qu’à cause d’un défaut génétique, elle est une chatte emprisonnée dans un corps humain.

Par Fr. Mark Hodges de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

OSLO, Norvège le 1er février 2016  – « Nano », une femme norvégienne de 20 ans dit qu’elle a réalisé à l’âge de 16 ans, qu’elle est, en fait, une chatte.

« Je ne suis pas née de la bonne espèce », dit Nano en expliquant qu’à cause d’un défaut génétique, elle est une chatte emprisonnée dans un corps humain.

Elle miaule en s’adressant à son ami. Elle crache sur les chiens, déteste l’eau et dit avoir un odorat supérieur et une vision nocturne. 

En plus, elle chasse les souris la nuit (sans succès).

Sa déclaration a démarré un vidéo YouTube populaire, avec présentement, plus de 1.3 million de vues. Dans sa vidéo, elle porte de grandes oreilles de chat et une queue. Elle porte aussi des pattes en peluche rose pour se frotter le visage et se met sur toutes les quatre pattes pour marcher comme un chat et ronronner.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

« Je suis née comme ça », proclame-t-elle.

« Je n’ai aucune idée si l’histoire de la femme norvégienne qui affirme dans une vidéo YouTube, être une chatte, est sérieuse ou s’il s’agit d’un arnaque », a dit Peter Sprigg du Conseil de Recherche sur la Famille, à LifeSiteNews. « Mais étant donné la ‘politique de l’ identité’ d’aujourd’hui, je ne serais pas surpris qu’elle soit sérieuse. »

« Bien sûr, on est tenté de dire : ‘On peut regarder le maquillage de son ADN et l’anatomie de son corps et savoir qu’elle est un être humain, pas une chatte », a fait remarquer Sprigg, le doyen des études sur les politiques au Conseil de Recherche sur la Famille. « On pourrait dire exactement la même chose à propos d’un homme qui affirmerait être une femme (ou vice versa) mais le ‘politiquement correct’ aujourd’hui, nous impose de traiter la dernière affirmation avec le plus grand sérieux du monde.»

Le dirigeant pro-vie a dit : « J’ai lu récemment un article de ‘Atlantic Monthly’ de l’an 2000 sur les gens qui cherchent à se faire amputer des membres sains parce qu’ils se voient comme tels (amputés).  Il y a eu une autre histoire récente à propos d’un homme de 50 ans et quelques qui affirme être une petite fille de six(6) ans », a dit Sprigg.

« Tout ceci, tel que l’a titré l’article de Atlantic, n’est rien qu’ ’une folie nouveau genre’. » 

« Il est temps d’arrêter la folie et de reconnaître que l’identité imposée par la réalité physique objective, surpasse celle imposée par nos états d’esprit subjectifs. »

En attendant, Nano apparemment veut que les gens la traite comme si elle était une chatte. « Mon psychologue m’a dit que je peux devenir trop grande pour ça mais j’en doute », dit Nano. « Je pense que je serai chatte toute ma vie. »

Publicité



Laissez un commentaire