M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Une mère enceinte de son sixième enfant refuse le traitement du cancer jusqu’à ce que son enfant naisse

Carrie_DeKlyen.jpgCarrie DeKlyen est rejointe par quelques-uns de ses cinq enfants.

Par Lisa Bourne (LifeSiteNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Ann Arbor, Michigan, 11 août 2017 — Une mère en phase terminale du cancer continue à se cramponner à la vie, espérant donner naissance à son sixième enfant. Carrie DeKlyen et son mari Nick, de l’état du Michigan aux Etats-Unis, se sont fait offrir l’option d’avorter leur enfant, pour permettre à Carrie de rester dans une étude clinique qui pourrait lui sauver la vie. Le couple a dit non.

« Carrie et Nick ont décidé de continuer la grossesse pour donner au bébé une chance de survie », a dit Sonya Nelson, la belle-sœur de Carrie.

DeKlyen, âgée de 37 ans, de Wyoming, Michigan, est atteinte d’un glioblastome multiforme diagnostiqué au mois d’avril, rapporte MLive.com. Les chirurgiens ont essayé à deux reprises d’enlever la tumeur au cerveau. Ensuite elle a été admise à une expérimentation clinique. Mais deux semaines plus tard, la famille apprend que Carrie était enceinte d’une petite fille. Des médecins de l’Université du Michigan à Ann Arbor lui ont dit qu’elle pouvait continuer l’essai clinique si elle mettait fin à sa grossesse.

×

Campagne de financement automne 2017

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

« Les médecins ont dit que l’essai clinique aurait prolongé sa vie, médicalement parlant et même d’avantage », a dit Nelson dans un reportage de WoodTV.com. « Mais Carrie et Nick ont choisi de poursuivre la grossesse. Et voici où nous en sommes aujourd’hui. »

Depuis, Carrie a eu un accident vasculaire cérébral et est tombée dans le coma il y a deux semaines, elle reste inconsciente dans l’unité des soins intensifs.

Le glioblastome multiforme est une tumeur très maligne car les cellules cancéreuses se reproduisent rapidement et sont alimentées par un vaste réseau de vaisseaux sanguins. Les patients diagnostiqués avec cette forme de cancer ont une espérance de vie de 15 mois environ.

C’était le même diagnostic qu’avait reçu Brittany Maynard. C’était une femme de 29 ans qui s’est suicidée en 2014 à la suite de son diagnostic. Elle avait fait campagne en faveur du suicide assisté durant ses dernières semaines. D’autres ont choisi la vie, ont lutté, ont survécu à leur diagnostic, et ont trouvé un sens aux moments difficiles qu’ils ont traversé.

Le but de la famille DeKlyen est de garder Carrie en vie au moins pour les huit prochaines semaines, quand sa grossesse atteindrait les 28 semaines et qu’on pourrait faire voir le jour à sa fille.

Ils espèrent malgré tout que Carrie rencontre sa fille. « Nous désirons tant que Carrie se réveille » a dit Nelson. « Nous aimerions qu’elle puisse voir le don qu’elle a fait. Elle a donné la vie à cet enfant. »

La famille dit que le bébé est en bonne santé dans le sein de sa mère. Une page Facebook relate leur histoire et en fait le suivi.

Pendant que Nick DeKlyen reste au chevet de son épouse à l’hôpital, leur famille éloignée et leurs confrères de Resurrection Life Church s’occupent de leurs enfants, âgés de 2 à 18 ans.

Nelson raconte qu’ils ont une famille extraordinaire, et elle ne sait pas comment d’autres familles qui n’ont pas ce support peuvent traverser une crise comme celle-ci.

Quoi qu’il arrive, ils gardent l’espérance. « Nous sommes une famille qui a la foi » a dit Nelson. « Et donc nous croyons que le plan de Dieu pour Carrie est quel soit guérie. Qu’Il décide de la guérir ici, avec nous, ou au ciel, nous aurons toujours confiance en Lui. »

Nick DeKlyen n’a pas été capable de travailler pendant ce temps, ce qui a créé des difficultés financières pour la famille. Une page GoFundMe a été créée pour l’aider à surmonter son manque de revenu.

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire