M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une mère de 6 enfants, qui avait reçu un diagnostic de cancer du sein et qui avait refusé d'avorter son dernier bébé, vient de découvrir qu'elle est maintenant guérie

heather_choate_baby2_810_500_55_s_c1.jpg

Par John Jalsevac de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Heather Choate était déjà mère de cinq jeunes enfants et venait tout juste d’apprendre qu’elle attendait son sixième lorsqu’elle a reçu la nouvelle dévastatrice qu’elle avait le cancer du sein.

Cela, c’était l’été dernier.

Les médecins insistaient sur ce que Heather devait faire : avorter le bébé pour augmenter ses chances de survie, puis suivre les traitements pour son cancer.

Mais Heather n’a rien voulu entendre de tout cela. « Je préférerais mourir plutôt que d’enlever la vie à mon enfant », a-t-elle récemment déclaré à CBS news.

Heather_Choate_645_377_55.jpgAinsi, au lieu de se faire avorter, Heather a trouvé un spécialiste qui lui a proposé un plan de traitement (incluant de la chimiothérapie et une chirurgie) qu’elle pourrait recevoir tout en demeurant enceinte.

Même s’il y a des risques associés au fait de subir de la chimiothérapie pour une femme qui est enceinte, il existe un nombre grandissant de cas de femmes qui ont refusé d’avorter tout en choisissant de suivre des traitements contre leur cancer et qui ont donné naissance par la suite à des bébés parfaitement en santé.

Ce fut le cas avec Heather. Le 6 janvier, son mari et elle accueillaient leur petite fille, Kiery Celeste, en parfaite santé.

Ce ne fut que le début des bonnes nouvelles pour cette courageuse mère. En effet, il y a tout juste une semaine, Heather a appris que son traitement avait été efficace : les imageries médicales montrent qu’elle est officiellement guérie.

« Mes yeux se sont remplis de larmes parce que cela signifiait que nous avions réussi. Nous avons un bébé ici, et l’avenir se présente bien », a-t-elle dit.

Le chemin ne fut pas facile pour Heather. Elle a récemment rédigé sur son blogue un article traitant des événements des derniers mois.

« J’ai le sentiment qu’après avoir passé à travers ces deux semaines, nous pouvons maintenant tout traverser. Un accouchement avec une grippe? Fait. 48 heures sans mon nouveau-né? Fait. Une chirurgie une semaine après mon accouchement? Fait », a-t-elle écrit.

« Mais je sais que je n’aurais rien pu faire de tout cela sans mon merveilleux mari, l’ange que j'ai comme mère et le Seigneur qui m’a donné les forces nécessaires et m’a aidée au-delà de mes propres capacités. Maintenant que j’ai été témoin de l’action de sa main dans nos vies, ma foi est plus forte, et je sais que nous serons en mesure de faire face à d’autres défis aussi longtemps que nous nous tournons vers Lui. »

Dans un autre de ses articles racontant de nouveau la naissance de sa fille, Heather a écrit : « Elle mérite tous les sacrifices. Elle est mon enfant, le Seigneur me l’a donnée et me bénit en faisant de moi sa mère. C’est une joie et une responsabilité que je chérirai toujours, et je vais faire tout en mon pouvoir pour accomplir mon devoir jusqu’à son plus haut degré. La maternité est sacrée. Je suis reconnaissante, et c’est pour moi une leçon d’humilité que d’être bénie au point d’avoir cette précieuse Kiery comme fille. Elle est forte et adorable et bonne. Je suis impatiente de voir ce que le Seigneur et la Vie nous réservent pour le futur. »

Elle a rajouté : « Elle est entière, elle est en santé. Cela va sans dire : elle est la preuve vivante qu’un bébé peut naître normalement et en santé même si sa mère a subi des traitements contre le cancer. »

Le combat de Heather n’est toutefois pas encore fini puisqu’il lui reste encore quelques traitements à suivre. Mais avec une magnifique petite fille et un pronostic favorable, les choses se présentent bien pour elle.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire