M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Une mère ayant frôlé la mort partage son histoire d’accouchement incroyable

1-Everly-and-mom-672x372.jpg

Par Kristi Burton Brown de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Ashley Costanzo a commencé une tendance virale sur les médias sociaux, par pur accident. Tout a commencé avec le désir de partager avec le monde l’histoire de sa fille Everly, troisième enfant d'Ashley, née à 31 semaines dans une tournure inattendue des événements.

Lorsque Ashley a posté une photo d’Everly sur Facebook, s’opposant passionnément à Hillary Clinton et au soutien de Bernie Sanders à l’avortement tardif, d'autres parents des bébés prématurés ont accroché, en remplaçant la photo d’Everly avec des photos de leurs propres enfants. 

Beaucoup d'histoires de bravoure et de courage se trouvent derrière les photos des bébés prématurés qui se propagent comme une traînée de poudre. Mais l'histoire qui a commencé tout cela est l'histoire d'Ashley et d’Everly. 

2-Everly-1.jpg
La petite Everly à 7 mois.

Ashley a partagé sur son blog, au mois de février que sa grossesse a soudainement changé lors de son troisième trimestre. 

«Je commencerai mon histoire à trente semaines de grossesse. J'étais malade depuis un certain temps, mais je continuais de prendre soin de moi. J'étais fatiguée, j’avais des nausées, des enflures et de la douleur. Je n’avais rien de sérieux excepté une faible teneur en fer. Alors, j'ai commencé un monitoring fœtal hebdomadaire et des échographies juste pour m’assurer qu’Everly grandissait bien…

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

J'ai pris des photos le dimanche d’avant, même si les 24 heures précédentes et sur le chemin de retour je vomissais sans cesse.  Je suppose que c'était juste le supplément de fer que j'avais pris la nuit d’avant, mais maintenant lorsque je regarde en arrière, je sens que tout cela a commencé à ce moment».

Le lendemain, Ashley alla faire une échographie, où le technicien l’avait rassurée que tout avait l'air normal. Bien qu’Everly mesurait en limite inférieure, le technicien avait vérifié certains signes vitaux, et renvoyé Ashley chez elle. Deux jours plus tard cependant, Ashley s’était réveillée étourdie. Elle avait l’impression aussi que son bras était enflé. À la clinique, on lui a conseillé de se rendre à l'urgence.

À l'urgence, les choses ont commencé à devenir encore plus étranges. Dans un premier temps, la pression artérielle d'Ashley était normale, mais le taux de protéines dans son urine était trop élevé. Puis, sa tension artérielle a commencé à changer toutes les minutes. Le second test d'urine a révélé un niveau de protéines de 425, et comme le dit Ashley, “tout ce qui est en haut de 300 est … on commence alors à chercher les signes de la pré-éclampsie”. Elle a passé la nuit à l'hôpital, où les choses ont continué à se détériorer. 

«Suite à une nuit passée au triage, le lendemain matin, le médecin  est venu me voir et me dire que mes chiffres étaient montés de 425 à 1500 durant la nuit. Pourtant, il ne semblait pas trop inquiet et il voulait juste me voir le lendemain pour planifier la suite de ma grossesse. On m’a aussi injecté des stéroïdes (j’avais peur à mourir) juste au cas d’un accouchement précoce.» 

3-Everly-hospital-700x467.jpg

Après cet épisode effrayant, Ashley est rentrée chez elle; le plan était d'avoir des rendez-vous hebdomadaires avec des contrôles supplémentaires. Alors que le médecin croyait que tout irait bien, il n'a pas eu raison. Plus tard cette semaine, les choses ont dégénéré en quelques minutes alors qu’Ashley regardait le film Avengers avec son mari. 

«J’ai commencé à avoir très mal au ventre, alors je suis allée aux toilettes pensant que c’était juste mon estomac. Environ dix minutes plus tard, j’ai commencé à trembler. La douleur ne faisait qu'empirer. Je suis retournée sur le sofa pour essayer de me reposer mais rien ne fonctionnait. Je suis encore retournée à la salle de bains et c'est là que j’ai réalisé que quelque chose clochait, quelque chose allait vraiment très mal. Je suis entrée dans le couloir, tombant à genoux, j’ai dit à Josh qu’il devait appeler le médecin, mes parents, et une ambulance parce que j’étais en train de mourir. Ça sonnait peut-être un peu dramatique, mais voilà comment je me sentais à ce moment précis. J’étais littéralement en train de mourir - j’étais étourdie, pâle comme un fantôme, et pleine de sueur. Je ne pouvais même pas me lever, dans ma robe de chambre et mes sous-vêtements, en attendant que mes parents arrivent, j’entendais Josh appeler le 911. Je n’en pouvais plus et tout m’était indifférent… 

Quand nous sommes arrivés à l'hôpital, on m’a branchée à des moniteurs pour voir ce qui se passait. On n’avait trouvé rien de particulier mais ils avaient du mal à trouver le meilleur moyen d’observer Everly. Mon médecin était là, il se trouvait déjà à l'hôpital au moment où Josh l'avait appelé, je crois vraiment que tout arrive pour une raison ...  

Durant une heure, on essayait de comprendre ce qui se passait, le médecin a vérifié si j’étais dilatée puisque j’avais mentionné la douleur abdominale qui était comme une grande contraction qui n’est jamais disparue. Il est sorti de la chambre et revint quelques minutes plus tard en disant:

“je n’aime pas son manque de réaction quand je pousse sur elle, et certains de ses tests de la fréquence cardiaque ne sont pas régulièrs, donc nous allons aller de l'avant et vous faire accoucher’’. 

«Ils ne savaient toujours pas ce qui se passait  mais ils savaient que quelque chose clochait ... QUOI ?! Je suis seulement à 31 semaines et 4 jours de grossesse.» 

4-Everly-preemie-700x467.jpg

Après l’accouchement, Ashley n'a pas été en mesure de voir ni tenir Everly, ce qui était très différent de la naissance de ses deux premiers enfants: «Je me souviens chuchoter à Josh: “est-elle ici? ” et lui me répondant:  “oui, elle est ici, 4h06 est l’heure à laquelle elle est née” . Je lui ai dit d'aller la voir. Elle était entourée de gens qui prenaient soin d'elle. Au début, elle ne répondait pas aux traitements respiratoires, mais avec un peu de temps son état était stable et on l’avait amenée à l'étage. Elle pesait 1.4 kg et mesurait 41cm. Ils se sont arrêtés sur le chemin des escaliers pour que je puisse la regarder, et je me souviens avoir entendu un doux roucoulement. Josh l’avait enregistré pour moi, je ne l'oublierai jamais. On s’est par la suite occupé de moi, l’opération a duré autour de 3,5-4 heures». 

Ashley, toujours en convalescence, pensait que son nouveau bébé ressemblait à un ange: «alors qu’elle était si minuscule, mais si parfaite». Au cours de son séjour à l'hôpital, le médecin avait dit à Josh, le mari d’Ashley, comment elle et Everly avaient failli mourir: «J'avais eu un décollement placentaire de 75%, ce qui signifie que le bébé obtenait seulement 25% de ce dont elle avait besoin pour survivre, j'ai eu un caillot de sang massif et une coagulation intravasculaire disséminée. Plus tard, nous avons également découvert que j'ai eu une infection grave dans mon utérus, qui par la grâce de Dieu, ne s’est pas répandue ou affecté Everly. Le médecin a également dit à Josh que mon niveau de fer était encore faible, mais stable à ce moment-là. Les résultats des tests des reins indiquaient aussi qu’il y a eu certains dommages aux reins dus à la perte de sang. Je me souviens avoir entendu dire “quelques heures de plus et le bébé n'aurait pas été ici, et si Ashley était retournée au lit, elle n’y serait peut-être pas non plus”, WOW ». 

Pendant plus d'un mois, Everly a dû rester à l’unité de soins intensifs néonatals, où Ashley et Josh la regardaient grandir et devenir un bébé de plus en plus beau:

« Chaque petite once était une victoire pour nous. Nous avons regardé comment poussaient ses cils, ses ongles et ses cheveux et devenir la petite fille qu'elle est aujourd'hui... Everly est maintenant une belle fillette de 4 mois (1 mois et 3 semaines comme bébé prématuré) pèse 10 livres et porte des habits pour bébés de 0-3 mois. Elle porte des couches numéro 1 et son frère et sa sœur l'aiment à la folie. Elle semble être le bébé le plus heureux du monde, qui vient tout juste d'apprendre à sourire. Elle s’est parfaitement adaptée à la famille. Nous sommes impatients de la voir grandir, de continuer à se développer et voir la personne qu’elle deviendra.»  

5-Josh-and-Everly.jpg
La petite Everly et son père, Josh.

Ashley termine son histoire, non pas avec la crainte, mais avec anticipation et encouragement pour toute femme enceinte. En dépit de son expérience déchirante, Ashley est certaine que chaque enfant est un don de la vie - et que sa vie mérite d'être vécue dans son intégralité, et non pas être interrompue par choix. 

Futures mamans, les jours sont longs, mais les années sont courtes... les mois de grossesse sont tellement épuisants, et tout simplement DURS; ces coups de pied qui semblent des fois interminables... mais je vous promets que cela vaut la peine. Je sais que ce n’est pas facile, mais d'une maman qui n'a pas eu cette expérience avec son troisième bébé, j’aimerais être à votre place maintenant, s’accrochant jusqu’aux derniers jours de grossesse et anticipant une naissance normale, comme je l'ai fait avec mes deux autres. Comptez vos bénédictions, et soyez humbles parce que vous êtes bénies de faire ce que vous faites, de faire grandir en vous un petit être humain. 

6-Everly-and-Ashley-692x700.jpg
La petite Everly et sa maman partagent un moment spécial.

Le jour de la fête des mères, Ashley a écrit: 

« La Fête des Mères a pris une toute nouvelle signification pour moi lorsque je suis moi-même devenue maman en 2012. Même si je vis chaque jour, par la grâce de Dieu, attentive et affectueuse, prenant soin de mes trois petits bébés, c’est incroyable comment une journée peut vous faire s’arrêter et apprécier. On ne devrait pas seulement apprécier nos mères et toutes les mères fortes qui vous entourent, mais aussi les tout petits qui vous font devenir mère. Sans eux, nos maisons seraient sûrement plus propres, et nos cœurs beaucoup plus vides. ... Même durant mes mauvais jours, je suis toujours là pour eux.»

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire