M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une femme sauve la vie de son enfant en la respectant malgré le regard défavorable des médecins et des médias...


handicap.JPGLe titre de l'article du Journal de Montréal est totalement dégoûtant : « Une maman gaspésienne choisit de mettre au monde son enfant malgré de graves déformations ». Cette maman n'a pas choisi de laisser vivre son enfant , elle n'avait pas le droit de vie ou de mort sur lui, elle a respecté la vie de son enfant et l'a aimé, inconditionnellement. Sur  le site du Journal de Montréal du 11 décembre 2014, un article à lire :

(Photo : iamdat sur flickr.com, licence creative commons)

Malgré la pression populaire pour qu’elle se fasse avorter, Marie-Karyne Savard, de Cap-Chat, en Gaspésie, a accouché du petit Atreyu, victime d’une déformation de la boite crânienne. Le bambin de quatre mois subira deux opérations après les Fêtes à Québec et Montréal et la mère demande de l’aide pour subvenir à ses besoins.

(...)

Mme Savard, qui a quatre autres enfants, demande l’aide du public afin de subvenir à ses besoins lors de ces deux opérations et prendre soin de quatre autres enfants durant son absence. Un compte a été ouvert à la caisse populaire de la Haute-Gaspésie pour les contributions du public au folio 12060es1.

L'enfant handicapé a tout autant le droit à la vie que toute autre personne.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire