M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016

noel-v1.JPGMerci de nous aider avec un don spécial en ce temps de Noël, où nous célébrons la naissance de notre Sauveur. Notre objectif est de 5 000$. Merci de votre précieuse collaboration.

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Une femme fait semblant d’être atteinte du cancer pour pouvoir financer son avortement tardif, le bébé est né vivant et laissé pour mort

femme-avortement.JPG

Extrait d'un article de Steve Ertelt de LifeNews - traduit par Campagne Québec-Vie

11 mai 2015 – Une femme d’Arizona a été arrêtée après avoir fait accroire qu'elle souffait du cancer, de manière à ce que l'État finance l'avortement tardif qu’elle désirait. Chalice Zeitner, une femme de 29 ans a été arrêtée pour fraude, vol, et falsification. D’après les rapports de la cour, Zeitner feignit un diagnostic de cancer et fabriqua une note du docteur pour tuer son bébé lors d’un avortement d’urgence en 2010. Puisqu’elle avait un docteur qui avait supposément jugé l’avortement nécessaire pour sa vie, le système de santé de l’État paya pour l’avortement.

Des fonctionnaires en Géorgie ont appréhendé et arrêté Zeitner, qui fera face à un juge cette semaine pour répondre aux accusations portées contre elle.

Malgré une loi fédérale visant à protéger les bébés qui survivent aux avortements manqués, le bébé est né vivant et fut laissé pour compte – avec un personnel médical ne faisant apparemment rien pour sauver la vie de l’enfant.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire