M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Une définition trop large de «l'intimidation» pour donner un enseignement contraire à la foi des parents?

Sur le site de Radio-Canada du 26 février 2013:

 

 

Après avoir suscité de l'inquiétude auprès d'écoles confessionnelles et de membres de la communauté, le projet de loi 18 du gouvernement manitobain reçoit l'appui du groupe de soutien à la diversité sexuelle de l'Université de Saint-Boniface.

Ce projet de loi, qui modifierait la Loi sur les écoles publiques, vise à combattre l'intimidation, notamment en obligeant les écoles à accommoder les étudiants souhaitant démarrer des groupes de lutte à l'intimidation.

« La recherche démontre que si les pairs gais et lesbiennes, bisexuelles, transgenres ont une alliance, ils ont un risque plus bas de manquer les cours, d'[échouer] les cours et feront face à moins de violence et de discrimination », explique Joanne Sawatsky, membre de l'Alliance allosexuelle-hétérosexuelle de l'Université de Saint-Boniface.
(...)
Plus tôt cette semaine, des opposants ont fait part de leurs inquiétudes par rapport au projet de loi.

Ils affirment qu'elle contient une définition trop large de l'intimidation et craignent que certains de leurs enseignements soient perçus comme étant de l'intimidation. Ils redoutent aussi que ses visées ultimes soient contraires à l'enseignement de la foi.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire