M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Une ancienne lesbienne explique pourquoi il est cruel de la part des responsables dans l’Église d'être laxiste avec les unions homosexuelles

RobinBeck_810_500_55_s_c1.jpg

Par Pete Baklinski de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Robin Teresa Beck est une femme de 59 ans. Après 35 années de multiples liaisons homosexuelles (12 partenaires), elle se convertit finalement à la foi catholique, guérie de son  homosexualité, il y a à peine 5 ans. 

Robin Teresa Beck s'est entretenue avec LifeSiteNews par téléphone depuis sa maison au Michigan dans la région de Détroit. Elle nous a dit l'impossibilité pour une relation homosexuelle d'être saine ; expliquant qu'une relation lesbienne ne peut jamais combler les besoins émotionnels des femmes ; précisant aussi comment elle est persuadée que Dieu se penche tout particulièrement sur les personnes qui luttent avec leur homosexualité ; et indiquant de quelle manière l’Église doit accueillir les homosexuels. 

Son expérience de la relation homosexuelle et le style de vie « gay » lui ont donné à voir ce qui est au coeur de l'homosexualité et la raison fondamentale pour laquelle cette pratique sexuelle est incompatible avec la nature de la personne humaine et le christianisme.

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

« Notre Créateur, dit-elle, stipule que " l'homme quitte sa mère et son père, qu'il s'attache à sa femme et que tous deux ne font plus qu'une seule chair ". Le dessein créateur de Dieu lie un homme et une femme, et non les hommes aux hommes, ou les femmes aux femmes. » 

Beck explique encore : « C'est comme si un jour je décide que ma voiture doit devenir un bateau. Je la plonge dans un fleuve convaincue de mon fait. Mais General Motor demande expressément de ne pas le faire. Si je néglige les plans de General Motor, alors la voiture plongée dans l'eau va couler et sera  détruite. Dieu nous a créés. Il sait de quoi il retourne. Il nous a dit la manière dont nous devons vivre selon ce qu'il a créé. Tu dois accorder ton âme à l'Ecriture. Sur la base de mon expérience, j'en ai la conviction : il est impossible d'avoir une relation homosexuelle saine parce que cela va à l'encontre de ce que Dieu a fait.

Beck estime « cruel » que les responsables religieux encouragent ou estiment les relations homosexuelles. En effet dit-elle : « s'ils savaient les peines, les souffrances, les nuits et les déchirures qui marquent ce style de vie, ils ne favoriseraient jamais l'homosexualité. Les gens ne voient pas l'homosexualité telle qu'elle est vraiment. 

« J'étais si brisée et si profondément atteinte par mes péchés, que je raisonnais ainsi : '' Je ne reviendrai jamais en arrière. Je me moque si le Pape François monte en chair et proclame que le comportement homosexuel n'est plus un péché – ce qu’évidemment il ne peut faire. Mais s'il le faisait, je dirais : Non, je suis désolée. C'est un péché. Je n'ai que faire de celui qui me dira autrement. Je ne reviendrai pas sur cette conviction ''. » 

Les gens qui aiment Dieu et leur prochain doivent approcher les personnes en lutte avec leur homosexualité en vérité et avec amour, dit Beck. 

« L’Église doit donc dire avec beaucoup de délicatesse à ces personnes : " Vous n'êtes pas votre homosexualité. Poser des actes homosexuels ne vous permettra jamais de nouer une vraie relation avec Dieu. En réalité, si vous allez sur ce chemin, vous empruntez une voie qui mène à la perdition. La bonne nouvelle, c'est que nous vous aimons, et avec patience nous vous accompagnerons. Si vous tombez cent fois, nous serons toujours là pour vous". » 

Les responsables religieux doivent affronter en vérité l'homosexualité. Parce que c'est la seule manière d'offrir une aide réelle aux personnes qui mènent un combat dans ce domaine. 

Il est temps que les prêtres cessent d'être démagogues. Ils doivent dire la vérité avec amour. Si les gens leur tournent le dos et s'en vont, eh bien, tant pis. Quand leurs vies seront brisées, ils reviendront. Et ils reviendront comme des malades demandant à être accueillis dans un hôpital où l'on trouve un vrai réconfort et la guérison. 

Beck estime que les responsables religieux doivent inciter les croyants à poser des actes de pénitence pour tous les détournements de l'humanité à l'endroit de la sexualité voulue par Dieu. 

« Nous les catholiques, nous sommes dans une situation dramatique. C'est comme si nous prenions nos ordres du monde au lieu de les prendre de Dieu. Le monde doit s'agenouiller et se repentir. Le Pape doit appeler le monde à se mettre genoux et à faire pénitence. L’Église devrait être la lumière. Nous sommes supposés nous tenir inflexibles dans la vérité et sans compromis face au monde. » 

Pour ceux qui luttent contre une attirance homosexuelle non choisie, Beck sait trouver les mots d'espérance et de consolation. 

« Dieu peut vous guérir de vos combats, dit-elle. « Je sais que ce n'est pas un message très populaire, mais je sais qu'il est vrai : pendant 35 ans j'étais dedans et maintenant, qu'il en soit remercié – je ne le suis plus. Si Dieu a pu me guérir, Dieu peut guérir tout le monde. »

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire