M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Un sondage indique que 74% des Américains veulent interdir les avortements après plus de 3 mois de grossesse

marche-pour-la-vie-USA.JPGDes participants à la Marche pour la Vie à Washington.

LifeSiteNews - Traduit par Campagne Québec-Vie

(23 janvier 2017) Une grande majorité d’Américains s’oppose à l’utilisation de l’argent des contribuables pour financer les avortements et veulent que la Cour Suprême des États-Unis rende un jugement favorisant des restrictions sur l’avortement. C’est ce qui ressort d’un sondage commandité par l’organisation Knights of Columbus (Chevaliers de Colomb)

Les Américains s’opposent en très grande majorité (83%) à l’utilisation des fonds publics pour financer les avortements dans d’autres pays, et 61% des Américains sont opposés au financement public des avortements aux États-Unis. Ceci inclut 87% des supporters de Donald Trump et 39% des supporters de Hilary Clinton.

De plus, le sondage indique qu’il y a un consensus chez les supporters des deux partis sur le besoin de limiter l’avortement au 1er trimestre. En effet, 55% des supporters de Clinton et 91% des supporters de Trump disent être en faveur de telles limites.

×

Campagne de financement été 2017

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie

En gros, les trois quarts des Américains veulent restreindre l’avortement au premier trimestre et 55% désirent que la Cour Suprême intervienne pour trancher sur le sujet au niveau national. 

Le sondage indique aussi que six Américains sur dix (59%) pensent que les limites sur l’avortement sont une priorité (34% des répondants ont dit que c’est une question urgente et 25% des répondants pensent que c’est une question importante). Ceci inclut 78% de ceux qui votent pour le Parti Républicain et 47% de ceux qui votent pour le Parti Démocrate. Et même au sein de ceux qui se disent « Pro-choix », 44% pensent que mettre des limites sur l’avortement est une priorité. 

Carl Anderson, le PDG des Knights of Columbus, dit qu’ « il y a un consensus aux États-Unis en faveur de restrictions importantes sur l’avortement. Les gens des deux partis, et même une bonne partie des Pro-choix le désirent. On doit changer le statu quo et commencer une discussion au niveau national sur l’avortement. » 

Quelles que soient leurs opinions sur la légalité de l’avortement, presque six Américains sur dix (59%) pensent que l’avortement est moralement répréhensible (80% des supporters de Trump et 37% des supporters de Clinton pensent que l’avortement est moralement mauvais). 

Presque huit Américains sur dix (78%) croient que des lois peuvent protéger en même temps le bien-être des femmes ainsi que la vie des enfants à naitre. 

Ce sondage de 2 729 adultes a été conduit du 12 au 19 décembre 2016, par l’organisme Marist Poll, commandité par l’organisation Knights of Columbus. Des adultes de 18 ans et plus résidant aux États-Unis ont été interviewés en Anglais ou en Espagnol par des personnes expertes en sondage. Les résultats sont statistiquement valides à plus ou moins 1.9%.

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire