M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Un million de Français ont défilé contre le «mariage» gai alors qu'à Cannes un film porno sur le lesbianisme remporte la palme..

Sur le site de Famille Chrétienne du 27 mai 2013, on peut retrouver une vidéo de cette belle manifestation qui a réuni 1 million de personnes à Paris :

 

http://www.youtube.com/embed/VQFc3tWJh-s

Quelle beauté et joie dans cette manifestation pour l'Amour! Quel contraste avec les critiques cinéma du monde entier, pressés comme les moutons de Panurge de louanger aveuglément ce qui ne demeurera qu'un film pornographique sur le lesbianisme. Un seul critique, Edouard Hubert, réputé pour ne pas être puritain, a livré le fond de sa pensée sur le film:

Palme d’Or à La Vie d’Adèle chapitre 1 & 2 (c’est le titre complet). Le film qu’on avait balayé d’un revers de plume en le qualifiant de pornographique. C’est donc qu’il y avait de vraies qualités artistiques dans cette « œuvre », dignes de recevoir la plus haute récompense d’un jury présidé par le très respectable Steven Spielberg ; et qu’on est bien étriqué d’appeler pornographie ce qui est en réalité une haute célébration de l’amour ? Foutaises ! Deux femmes nues filmées en très gros plans pendant de très longues minutes qui se livrent aux assauts les plus fiévreux dans les positions saphiques les plus choquantes, si ce n’est pas de la pornographie, le Tour de France n’est pas du vélo !

(...)Parfois, mieux vaut être seul et ringard que nombreux et branchés…

Quand on se retrouve seul à Cannes, ou quasi, à dénoncer La vie d’Adèle comme pornographique alors que toute la Croisette y voit un chef-d’œuvre cinématographique ; quand on se trouve seul ou quasi à se scandaliser qu’il reçoive la Palme d’Or alors que toute la profession salue dans cette récompense une décision de justice et une marque de goût ; quand on se trouve seul ou quasi à pleurer alors que toute la planète cinéma exulte de joie… on se dit qu’on ne tourne pas rond et qu’on doit d’urgence réformer ses valeurs, son jugement et mettre en cause son équilibre. Mais non ! Un tel spectacle n’est pas de l’art, et il blesse profondément les hommes comme les femmes. Sans doute les scènes de sexe ne représentent qu’une quinzaine minutes sur les cent quatre-vingt que dure le film et on a beau jeu de prétendre que ce sont les autres scènes qui justifient la Palme d’or. C’est faux. Sans le puissant catalyseur que constitue le choc pornographique, ces scènes apparaîtront pour ce qu’elles sont : des bavardages ordinaires, simplement bien filmés. Le sexe est le seul secret du triomphe d’Adèle.
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire