M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Avent et Noël 2017

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Votre générosité nous permet de dire les vérités que d’autres ne peuvent simplement pas dire tout haut !

Merci de votre appui,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Une législatrice décrit la « petite tête parfaitement formée » d'un bébé avorté, trouvé par un chien

peggy.jpgPeggy Lehner

Par Claire Chretien (LifeSiteNews) traduit par Campagne Québec-Vie

Une sénatrice de l'État de l'Ohio a raconté avoir tenu la tête « absolument parfaite » d'un bébé avorté, suppliant ses collègues de voter pour l'interdiction de l'avortement par démembrement.

La sénatrice républicaine Peggy Lehner a relaté une expérience traumatisante de l'époque où elle travaillait dans un centre de crise de grossesse. Un couple lui a apporté une boîte de chaussures, ne sachant pas à quel autre endroit aller.

« Ils m'ont dit: “Nous ne savions pas où aller, mais notre chien fouillait dans les poubelles dans la ruelle derrière notre maison” - l'arrière de la clinique locale d'avortement donne sur cette ruelle - “et il a ramené à la maison, dans sa gueule, une... une compresse de gaze. Quand nous avons voulu la lui retirer, des morceaux d'un petit bébé sont tombés sur le plancher”, » a raconté Lehner.

×

Campagne de financement de l'Avent et de Noël 2017

Merci de nous aider, en ce temps des Fêtes, à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

« Et j'ai ouvert la boîte, et elle contenait une petite tête parfaitement formée, de la taille de la paume de ma main », a-t-elle poursuivi d'un air sombre. « Et un torse avec une jambe qui pendait en-dessous. Il manquait le reste. Pour une raison ou une autre, j'ai sorti cette petite tête de la boîte, je l'ai placée dans ma main et je l'ai regardée longuement. Elle était différente de tout ce que j'avais vu avant: un petit visage absolument parfait. Il avait une expression que je ne peux décrire, mais que je n'oublierai jamais... Je me souviens encore aujourd'hui comment ma main a tremblé, en sentant ce bébé reposant dans mes mains. »

« Comme je regardais cette tête, j'ai pensé: “Cela ne peut pas se passer ici, dans ce pays. Cela ne peut pas être la bonne réponse pour une femme, peu importe les circonstances dans lesquelles elle se trouve. Ni pour aucune famille, ni pour aucun homme; ce n'est certainement pas la bonne réponse pour cette grande nation dans laquelle nous vivons”, » a-t-elle dit.

Peggy Lehner a poursuivi en démontant les arguments pro-avortement sur le « choix », en exhortant tous ceux qui sont pro-vie à soutenir les femmes qui font face à une situation de crise lors d'une grossesse.

« Si l'une d'elle dit: “Je me suis fait mettre à la rue, je n'ai nulle part où aller”, notre réponse doit être: “Alors tu peux venir rester chez moi” », a suggéré Lehner. « Et cela, je l'ai fait. Mes enfants ont été déplacés plus d'une fois pour faire de la place et mettre à disposition une chambre pour une parfaite inconnue qui avait besoin d'un endroit où rester. »

Lehner a noté: « Au cours des années, aucune femme n'est jamais revenue me voir pour me dire: “Pourquoi m'as-tu convaincue de ne pas me faire avorter? Ma vie a été horrible”. Au lieu de cela, plusieurs femmes m'ont dit: “Dieu merci, tu étais là pour moi.” »

Elle a conclu:

« C'est comme cela que nous devrions réagir, parce que nous sommes meilleurs qu'une nation qui peut prendre un minuscule bébé, le sortir en lui arrachant les membres un par un, s'en aller et se laver les mains. Nous valons mieux que cela.

Alors je vous exhorte. Oui, aujourd'hui, on vous demande de voter pour une mesure législative qui interdira une procédure. Une procédure qui n'a pas sa place dans ce pays! Elle n'a pas sa place pour des gens qui se préoccupent du caractère sacré de la vie humaine! Elle n'a aucune place pour des femmes qui prétendent [se soucier] des autres femmes.

Je vous implore de voter pour cette loi aujourd'hui, mais je vous implore de penser à ce que vous pouvez vraiment faire à partir d'aujourd'hui pour renverser la vapeur dans la crise de l'avortement, parce que cette nation ne peut plus se permettre de vivre avec cette horrible aberration. 

Plus tôt durant le débat, le sénateur républicain Steve Wilson, la voix soudainement étouffée, a demandé à ses collègues pourquoi ils ne voudraient pas interdire une pratique qui déchire des humains, littéralement, morceau par morceau.

« Quand on parle d'un être humain dans l'utérus, quand on parle de “démembrement”, il y a des membres sur cet être humain », a-t-il dit.« Quand on parle d'un battement de coeur, quand on parle d'un être humain qui réagit aux stimuli, ce qui veut dire qu'il ressent la douleur, comment ne pourriez-vous pas abolir cette procédure? C'est inhumain. Et essayer d'en faire un problème homme-femme... qu'en est-il si le bébé qui est dans son ventre est une femme? Ne nous préoccupons-nous pas des droits de cette femme? »

Le projet de loi a été adopté à 24 contre 9. La Chambre des représentants de l'Ohio votera cette loi après les vacances d'été.

Le témoignage de Lehner commence à 2:05:29 dans la vidéo ci-dessous, du poste Ohio Channel.

Ohio.JPG

Campagne de financement Avent et Noël 2017. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

éclaireurs des consciences

Merci de garantir qu’au Québec il y ait au moins un organisme qui puisse dénoncer les dérives de notre époque.

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire