M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

2275 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Un député français exclu de son parti pour "négationnisme" sur l'histoire de l'homosexualité?

Un député UMP, Christian Vanneste, est la cible d'attaques venant de son parti et de l'opposition socialiste pour avoir répété ce que disent les spécialistes et historiens sur la question de la déportation des personnes homosexuelles en France sous le régime de Vichy. Plusieurs à l'intérieur de son parti demande son exclusion. Une réflexion du journaliste Ivan Rioufol, dans le Figaro du 15 février 2012, explique les enjeux de cette polémique:

 

Le député UMP Christian Vanneste soutient-il une énormité quand il réfute la déportation d'homosexuels en France ? Si son négationnisme est avéré, comme le soutient l'ensemble de la classe politique à commencer par son propre camp, il se discrédite. S'il a raison, c'est la machine à broyer une parole libre qui est condamnable. Personnellement, j'avoue mon ignorance sur ce sujet et je ne suis sans doute pas le seul. Est-il trop demandé, à observer les lyncheurs se précipiter sur le coupable, de prendre le temps d'entendre les historiens ? Qu'a dit Vanneste ? Dans un entretien au site libertépolitique.com du 10 février, il explique, à propos de ce qu'il nomme "la fameuse légende de la déportation homosexuelle" : "Manifestement Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels. En Allemagne, il y a eu une répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à peu près à 30.000 déportés, mais il n'y en a pas eu ailleurs. En dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation homosexuelle en France". Vanneste rappelle, citant Patrick Buisson, que la moitié des intellectuels français qui ont "présenté leurs hommages à M. Goebbels" étaient des homosexuels. Il cite aussi Abel Bonnard, ministre de l'Education du gouvernement Pétain, surnommé "Gestapette" pour son homosexualité et ses liens avec les nazis.

Si ceci est faux, Vanneste est indéfendable. Il devient une honte pour son parti, qui s'est prononcé contre le mariage gay. Il est d'ailleurs permis de penser que l'UMP a cherché à se prémunir prestement d'une accusation en homophobie, en décidant ce mercredi d'exclure le député et de lui retirer son investiture dans le Nord. Mais je n'aime décidémment pas les lynchages ni les chasses à l'homme. Je persiste à penser que ce n'est pas aux politiques ni aux médias de s'ériger en juges ou en historiens. Leur précipitation à condamner une opinion - fut-elle scandaleuse - fait penser à ces inquisiteurs qui traquaient les blasphèmes. J'observe, d'autre part, que l'historien Mickael Bertrand, qui a travaillé sur la déportation des homosexuels, soutient (dépêche AFP de ce mercredi) qu'il y a eu entre 5 000 et  15.000 déportés dans toute l'Europe. Il recense 62 déportés français dont 22 arrêtés en Alsace-Moselle, 32 au sein du Reich, un dans un lieu indéterminé et sept en zones occupés. "On n'a pas la preuve réelle que ces personnes ont été arrêtées en raison de leur sexualité", reconnait également l'historien. Et si le député Vanneste avait raison ?

 

L'avocat de la cause des déportés en France pendant la 2e guerre, Serge Klarsfeld est interrogé sur cette question dans le journal Nouvelles de France du 15 février 2012:

Serge Klarsfeld, une polémique est survenue suite à une déclaration de Christian Vanneste selon laquelle il n’y a pas eu de déportation d’homosexuels de France. Qu’en pensez-vous ?

De France, il n’y a pas eu de déportation d’homosexuels. Un déporté homosexuel a bien témoigné, mais il est parti d’Alsace, territoire qui se trouvait régit par les lois allemandes.

Des homosexuels ont-ils été déportés pendant la Seconde guerre mondiale ?

En Allemagne oui, mais pas en France. Les lois allemandes n’ont pas été étendues à d’autres pays. Il n’a jamais été question de déporter des homosexuels français. Je n’ai jamais entendu dire que l’on arrêtait des gens parce qu’ils étaient homosexuels.

Les personnes homosexuelles qui ont pu être arrêtées en France ne l’ont pas été en raison de leur homosexualité. Il y a certainement eu des homosexuels déportés mais pour d’autres raisons. Cela pouvait être pour non-respect du couvre-feu ou pour fait de résistance ou tout simplement des condamnés de droit commun.

S’il n’y a pas eu d’homosexuels déportés en France en raison de leur homosexualité, qu’est-ce qui pousse les lobbies homosexuels à vouloir l’imposer comme une vérité ?

Les homosexuels ont été victimes des nazis en Allemagne, peut-être imaginent-ils que cela correspondait aux prémisses de ce qui les attendait ailleurs. Ainsi ils élargissent la déportation des homosexuels alors qu’elle n’a touché que le Reich. Pour ma part je n’ai jamais vu un document faisant état de la déportation d’homosexuels en France.

Voyez-vous là une instrumentalisation du drame concentrationnaire ?

S’ils disent que la déportation d’homosexuels a eu lieu ailleurs que dans le Reich et notamment en France, soit ils se trompent de bonne foi, soit ils trompent de mauvaise foi.

On ne peut absolument pas comparer ce type de déportation avec la déportation des Juifs. La question qui est intéressante, c’est de savoir comment et pourquoi en Allemagne, alors que des nazis étaient homosexuels, on arrêtait des homosexuels.

Vous soutenez donc Christian Vanneste lorsqu’il affirme qu’en « Allemagne, il y a eu une répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à peu près à 30.000 déportés. Et il n’y en a pas eu ailleurs (…) Il n’y a pas eu de déportation homosexuelle en France » ?

Oui absolument parce que c’est la vérité. Ceux qui soutiennent qu’il y a eu une déportation diront qu’il y en a eu 2 ou 3 mais en Alsace ! Or, l’Alsace était considérée comme allemande à l’époque !

Vous paraît-il justifié de demander l’exclusion de Christian Vanneste de l’UMP pour ces propos ?

Demander son exclusion de l’UMP pour ce motif me paraît tout à fait ridicule car ce qu’il a dit n’est pas inexact ! C’est la vérité qui m’intéresse et je dirais cela à tous les médias, qu’ils soient de gauche ou de droite.

Un commentaire d'un lecteur du Figaro nous semble donner la meilleure des explications sur cette polémique:

 

De toute façon, l'important n'est pas qu'il ait dit vrai ou pas (et il semblerait qu'il ait dit vrai), c'est que ses propos peuvent passer pour une attaque à l'encontre de Minorités(TM).

De la même manière que relater l'attaque hier d'une église en Égypte par plusieurs milliers d'islamistes est interdit, car cela pourrait stigmatiser des musulmans français.

Donc pour ce crime il doit être durement châtié.

Peu importe la vérité... l'important c'est qu'un certain lobby se soit senti attaqué, ce qui est inacceptable. D'où la répression terroriste pour faire taire la vérité. Mais qui a peur de la vérité?

(Dans un nouvel article du Figaro du 15 février, on tente de compter le nombre de personnes homosexuelles déportées du territoire français en raison de leur homosexualité. On hésite à dire...0 ou presque! La déportation de personnes homosexuelle de France vers l'Allemagne pendant la 2e guerre est bel et bien une légende, comme l'est pour l'Amérique le "10%" de la population qui aurait des attraits pour les personnes de même sexe!)

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2275 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire