M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Un dédommagement ridicule pour l'avortement forcé de Feng Jianmei

Profitant de la pauvreté des victimes, le gouvernement chinois le donne une somme dérisoire au regard du crime commis. Sur le site suisse de 20 Minutes Online du 11 juillet 2012:

Les autorités chinoises ont versé 70'000 yuans (environ 10'760 fr.) à une femme forcée d'avorter à sept mois de grossesse, a déclaré à l'AFP son avocat, ajoutant que cette somme ne compenserait pas les souffrances endurées par la jeune femme. (...)

Feng et son mari Deng Jiyuan ont accepté la somme qui ne saurait toutefois compenser «la souffrance spirituelle» du couple, selon leur avocat, Me Zhang Kai. «Leur enfant (...) a pratiquement été tué. Payer si peu n'est pas suffisant», a-t-il ajouté. «La signature de l'accord signifie qu'aucune des deux parties ne pourra soulever de nouveau cette affaire», a déclaré de son côté à l'agence Chine nouvelle un responsable gouvernemental, sans donner son nom.

Les avortements forcés sont très fréquents en Chine, pays le plus peuplé de la planète avec 1,34 milliard d'habitants qui a mis en place une politique drastique de limitation des naissances à la fin des années 1970. En règle générale, les Chinois dans les villes ne peuvent avoir qu'un enfant et ceux des campagnes deux lorsque le premier est une fille.

Un meurtre réparé par un peu plus de 10 000$ d'amendes? Le gouvernement chinois prouve que l'enfant n'avait aucune valeur à ses yeux et que les communautés locales pourront continuer les avortements forcés, du moment qu'ils ne sont pas publicisés...

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire