M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

On a demandé à cette mère d'avorter son bébé. Mais elle affirme que son enfant, qui est né sans yeux, est « magnifique »

bebe-sans-yeux.jpg

Par Père Mark Hodges de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

CWMBRAN, SOUTH WALES, Royaume-Uni, le 13 Avril 2015 (LifeSiteNews.com) - Quand un kyste au cerveau a été détecté à l’échographie de routine, de 21 semaines du bébé-, la mère Danielle Davis déclara «Nous étions inquiets à ce sujet.»

Les médecins conseillent Danielle, 24 ans, et son mari, Andrew Smith, 31 ans, d avorter, car un kyste au cerveau signifiait un handicap probable.

Pour Danielle, c’était une décision déchirante à faire. «C’était des nouvelles choquantes, auxquelles nous ne nous attendions pas,» explique Danielle. «Nous avons pris deux jours avant de dire aux médecins que nous ne voulions pas d’avortement.»

Les médecins ont continué à surveiller le kyste de l'enfant tout au long de la grossesse de Danielle. Enfin, après une attente de 18 semaines de plus, l’accouchement a été provoqué à 39 semaines.

Danielle a donné vie à une fille, Daisy.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Alors que de nombreux enfants parfois avec des diagnostics graves pendant la grossesse se révèlent être en parfaite santé, cette fois Daisy avait effectivement un défaut de naissance.

«Anophtalmie», du terme grec «sans yeux», est le nom d'un handicap incurable dans lequel les yeux de l'enfant ne parviennent pas à se former dans l'utérus, laissant les orbites vides.

«Ce fut un choc», a déclaré Danielle. «Nous n’avions jamais entendu parler de cela avant, ni aucun de nos amis ou famille. Les gens ne savaient pas vraiment quoi dire quand nous leur avons dit».

«Mais elle est notre bébé magnifique, et nous n'avons aucun regret d’avoir refusé l’avortement », déclare la mère courageuse .

Le mouvement pro-vie a toujours affirmé qu’un enfant - ou tout être humain – peut être  handicapé, précieux, et malgré tout «magnifique.»

«Si l'invalidité est une raison de dévaloriser les enfants avant la naissance, quel message cruel cela envoie-t-il aux les personnes handicapées qui sont déjà nées? Diriez-vous à quelqu'un dans un fauteuil roulant qu'il / elle n’aurait jamais dû naître ?» demande le groupe Féministes pour la Vie. «Les gens qui surmontent les adversités défient et enrichissent notre monde. Malheureusement, les personnes handicapées sont souvent dévalorisées, comme les femmes l’étaient autrefois."

Maintenant âgée de huit semaines et à la maison à Cwmbran, au Pays de Galles du Sud, la belle Daisy agit «comme tout autre bébé» avec ses frères, Logan six ans et, Tyler quatre ans.

«Nous voulons donner à Daisy une vie aussi normale que possible et lui donner les mêmes chances que les autres enfants», ont déclaré Danielle et Andrew.

Plus tard ce mois-ci, Daisy sera équipée avec des yeux de verre, pour ouvrir ses cavités oculaires, de façon à veiller à ce que l'os et les tissus mous autour de l'orbite de l'œil se développent correctement. Ceux-ci seront remplacés quand elle aura environ un an et demie, avec des yeux permanents d'aspect plus naturel.

Ils veulent également sensibiliser les gens à l’anophtalmie. La condition, qui se développe dans la matrice, peut être causée par des mutations génétiques et des chromosomes anormaux. Les bébés atteints d’anophtalmie peuvent naître avec un ou deux yeux manquants.

Les chercheurs supposent que les facteurs environnementaux, tels que l'exposition aux rayons X, les produits chimiques, les médicaments, les pesticides, les toxines, les radiations, ou des virus, augmentent le risque d'anophtalmie.

Danielle et Andrew envisagent maintenant de sauter en parachute à 12 000 pieds pour sensibiliser les gens à l’anophtalmie et recueillir des fonds pour l’institut National des Aveugles (charité royale) . . Ils espèrent amasser £ 2500 (environ $ 3700 US).

Danielle a expliqué: «Je souhaite que par la sensibilisation, d'autres parents ne connaîtront pas le même choc que nous avons eu, parce qu'ils sauront que cette condition existe."

Ce couple étonnant, dont l'amour inconditionnel a surmonté le handicap de leur bébé pour lui donner la vie, ont besoin encore plus de prière. La semaine dernière, un test a révélé que Daisy est partiellement sourde, et elle sera équipée avec des appareils auditifs bientôt.

Pour aider à financer le saut du couple, visitez www.gofundme.com/q5n3ew.

Pour plus d'informations sur l'anophtalmie, visitez www.macs.org.uk.

Publicité

×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire