M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3502 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Objectif atteint ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Tuer sa fille handicapée, un acte d'amour?

Sur le site du journal Le Monde du 19 mars 2014 :

(Photo : markustrois sur flickr.com, licence creative commons)

 

 

 (...)Ne supportant plus le lourd handicap moteur et mental de sa fille de 6 ans, cet homme de 44 ans l'a étouffée dans son sommeil. « Un acte d'amour pour soulager son enfant, pour qu'elle soit enfin tranquille, plaide son avocat, Me Hubert Delarue, mais aussi un acte de désespoir. » Née prématurée, Johana était tétraplégique, épileptique et souffrait d'un fort retard mental. (...)

C'est précisément sur cette perception de la souffrance de Johana que la cour devra réfléchir d'ici le verdict, vendredi. Car la petite fille apparaissait au reste de son entourage comme une enfant heureuse, toujours souriante. « Les spécialistes qui la prenaient en charge faisaient part de ses progrès sur tous les plans », rappelle l'avocate générale, demandant à ce que la cour s'interroge sur un acte qui visait peut-être plus à soulager l'accusé lui-même que la victime.

Le jour des faits, Johana, très coquette, était venue montrer sa nouvelle robe à l'école. (...)

Son père avait refusé les multiples offres d'aide pour ensuite s'enfoncer dans la dépression. S'il n'était pas fou, il devrait être déclaré coupable... et il sera possiblement enfermé à perpétuité...

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3502 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Objectif atteint ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire