M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Très belle lettre dans le journal Le Messager (Lasalle) sur l'émission 30 vies et l'avortement

Sur le site du Messager de Lasalle du 4 avril 2013:

 

 

 Dégoût et amertume, voilà les sentiments qui m’ont habitée après avoir visionné l’émission 30 VIES, le 20 mars dernier, sur les ondes de Radio-Canada. Cette émission présentée à une heure de grande écoute pour la jeunesse, nous montrait une adolescente de 15 ans qui avortait d’un fœtus de 12 semaines.

(...)On a expliqué les procédures à la jeune fille mais aucune information n’a été donnée(...)
 
Pourtant, il existe un excellent documentaire sur ce type d’avortement intitulé «Le cri silencieux» (The Silent Scream) disponible sur l’internet. Un médecin qui avait pratiqué des milliers d’avortements eut l’idée d’utiliser les techniques des ultra-sons pour filmer ce qui se passait durant un avortement. C’était un fœtus de 12 semaines, une petite fille active qui nageait paisiblement jusqu’à ce que l’appareil à succion perce l’enveloppe protectrice. Son rythme cardiaque est passé de 120 à 200 pulsations à la minute. Elle s’éloignait de l’appareil jusqu’à ce qu’elle soit attrapée et démembrée. Elle ouvrait la bouche comme pour crier sa peur. Après avoir visionné le film qu’il avait réalisé, le médecin ne revint plus travailler à la clinique d’avortements.
 
Ce qui était encore plus aggravant durant cette émission, c’est que l’adolescente ait décidé d’avorter en compagnie de son enseignante, à l’insu des parents. Comment se fait-il que notre société interdise aux jeunes de moins de 18 ans d’acheter un billet de loterie, des cigarettes, des boissons alcoolisées et qu’en même temps elle donne le droit à une adolescente d’avorter sans en informer les parents? Quelle belle éthique!
 
Les parents très aisés de la jeune fille auraient pu la soutenir et l’encourager à donner naissance à un membre de leur descendance. La culture de la mort née de l’égocentrisme l’a emporté sur la culture de la vie qui implique le sens des responsabilités et la générosité du cœur. Si on veut un monde meilleur, ce sont ces valeurs de vie qu’on doit transmettre à notre jeunesse.
 
Solange Viau, enseignante à la maternelle 
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire