M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Tout à fait prévisible -- "l'inceste n'est pas un problème"

On entend souvent dire que le "mariage" gay n'a aucun impact sur le mariage des autres, que cela relève de la sphère privée, que chacun a "droit à l'amour" et ainsi de suite. Mais certains persistent encore à affirmer qu'une fois l'idée même du mariage comme étant exclusivement entre un homme et une femme devient dénaturée, il ne reste plus aucun critère objectif pour freiner la passion des hommes et leur désir de faire reconnaître leurs vices comme étant légitimes. Si on fait abstraction de la fonction reproductive de l'acte sexuel, acte qui est le propre du mariage homme-femme, le mot "mariage" vient à ne plus rien dire. Tout devient "mariage" et aussi bien dire que le mariage n'est plus.

Le mariage gai a amorcé la dénaturation du mariage : le mot perd son sens. Et maintenant, on passe à l'étape prochaine : la banalisation de l'inceste. C'est évident, si le mariage n'a pas à être fécond (p.ex. deux hommes), pourquoi ne pas permettre à un frère et une soeur de s'aimer et même de se marier (le mariage, encore, qui légitimerait l'inceste comme il semble l'avoir fait pour la sodomie)?

Défendant le personnage principal de son film, le cinéaste [Nick Cassavetes] a expliqué ne pas vouloir condamner les relations entre un frère et une sœur, appelant à la même tolérance que pour le mariage gay.

Ensuite, pourquoi pas la tolérance de la polygamie, du polyamour, de la pédophilie, ensuite de la bestialité (on peut obtenir d'une certaine façon le consentement d'une bête, non?) et finalement, du "mariage" entre homme et machine ? Pourquoi pas le mariage à soi-même tant qu'à y être ?

Merci promotteurs du "mariage gai" d'avoir ouverte une belle boîte de Pandore !

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire