M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Suppression du droit à l'objection de conscience pour les gynécologues-obstétriciens en Grande-Bretagne

Sur le sit de genethique.org du 5 mai 2014

(Photo :  Monica Arellano-Ongpin sur flickr.com, licence creative commons)

 

 

 

 

Au Royaume-Uni, le Royal College of Obstetricians and Gynecologists vient d'interdire de qualification les médecins et infirmières qui refuseraient de prescrire ou d'administrer des contraceptifs à leurs patients. En outre, les étudiants stagiaires qui feront valoir leur clause de conscience ne se verront pas remettre leur diplôme même s'ils sont parvenus à valider le reste de leur cursus.

Les directives disposent qu' "achever son cursus (théorie et pratique) signifie être disposé, au cours de la formation, à prescrire toute forme de contraception hormonale, y compris dans l'urgence, et être disposé à conseiller et renvoyer, si nécessaire, à toute autre méthode intra-utérine. Ne pas achever son cursus rend les candidats inéligibles à l'obtention du diplôme de FSRH [Faculty of Sexual & Reproductive Healthcare]". 

La Grande-Bretagne est la patrie de Thomas More... Espérons que son exemple saura inspirer les gynécologues ayant toujours une conscience et qu'ils auront le courage de s'opposer à ces mesures totalitaires.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire