M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Stevie Nicks confirme qu'elle a écrit une chanson à succès sur l'enfant qu'elle a avorté avec Don Henley

stevie-nicks.JPG

Par Ben Johnson de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Stevie Nicks n'est pas étrangère aux rumeurs qui courent à son sujet. Elle a cependant confirmé celle qui disait que le principal sujet d’une de ses meilleures chansons était l'enfant qu'elle avait conçu avec Don Henley et qu’ils ont par la suite avorté.

Henley précise qu'il y a plus de 20 ans que la chanson Sara de Fleetwood Mac, qui se place en 7ième position dans les chansons les plus populaires de 1979, parlait en fait de l'enfant qu'elle n'a jamais vu.

«Je crois, de ce que j'en sais, [que Nicks] soit tombée enceinte de moi. Qu'elle nomma l'enfant Sara et qu'elle se soit faite avorter - et ensuite qu'elle écrivit une chanson portant le même nom que le bébé.» dit-il au magazine GQ en 1991. «Je construisais ma maison en ce temps-là et l'une des phrases de la chanson disais ''Lorsque tu construiras ta maison, appelle-moi.''»

×

Campagne de financement été 2017

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie

Lors d’une interview avec le magasine Billboard, Nicks avoue que l'enfant aurait été une grande inspiration pour plusieurs des paroles de ses chansons.

«Si j'avais marié Don et eu cet enfant et qu'elle avait été une fille, je l'aurais nommé Sara» dit-elle. Mais Nicks dit que la chanson - qui originalement durait 16 minutes et incluait 9 refrains coupés de l'album- parlait aussi de la femme de Mick Fleetwood, Sara, et plusieurs autres aspects des relations entre les différents membres du groupe.

Ces aveux révèlent la signification des paroles :

Wait a minute, baby (attends une minute, bébé)

Stay with me awhile (reste un peu avec moi)

Said you'd give me light (Tu disais que tu m'éclairerais)

But you never told me about the fire... (Mais tu ne m'a jamais parlé du feu...)

Sara, you're the poet in my heart (Sara, tu es la poète de mon cœur)

Never change, never stop (Ne change jamais, n'arrête jamais)

And now it's gone (Et maintenant c'est parti)

They say it doesn't matter what for (Ils ont dit que ça n'a pas d'importance pourquoi)

When you build your house, call me...(Quand tu construiras ta maison, appelle-moi...)

All I ever wanted was to know (Tout ce que je voulais c'était de savoir)

That you were dreaming (Que tu rêvais)

There's a heartbeat (Il y a un battement)

No, it never really died (Non, ça n'est jamais vraiment mort)

You never really died (Tu n'es jamais vraiment mort)

Quatre ans après que la chanson soit sortie, elle a dit : «Sara était ma préférée, pour ce genre de chanson. Sara était et est toujours l'amour de ma vie».

L'amour torride de Nicks et d'Henley n'a jamais été un secret et les conscéquences de l'avortement étaient connues. Selon le bioographiste des Eagles, Marc Eliot, Nicks « était très bouleversée en ce qui concernait le consentement rapide et facile d'Henley face à sa décision d'avorter. Nicks prit cette acceptation de la situation d'Henley comme étant sa façon de dire qu'il n'était pas intéressé de s’embarquer dans une relation sérieuse et à long terme.»

Nicks n'a jamais eu d'enfants, quelque chose dont elle blâme sa dépendance à la cocaïne.

Sara pose une ombre sur sa vie. Lorsqu'elle entra dans le centre hospitalier de Betty Ford en 1986 - Les médecins lui ont dit qu'elle était près de faire une hémorragie cérébrale - elle utilisa le nom ''Sara Anderson'' pour commémorer son expérience dans la chanson ''Welcome to the room...Sara'' (Bienvenue dans la pièce...Sara) pour le dernier album de Fleetwood Mac en 1987.

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire