M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Soutenons la contestation de Mary Wagner pour la définition légale de l'être humain

Mary Wagner, militante de la défense de l'enfant à naître, a besoin d'aide.
 
Cela fait maintenant 24 ans que l’humanité et le droit à la vie des enfants à naître se sont retrouvés devant la Cour suprême du Canada dans la contestation constitutionnelle de Borowski versus Canada (1989). Les enfants à naître, qui depuis plus de 40 ans n’ont pas eu de protection dans la loi canadienne et qui jusqu’à ce jour sont tués de façon routinière à travers le pays, vont être encore une fois au centre d’une importante bataille pour leur protection. Mary Wagner est venue de Colombie Britannique à Toronto en 2010 pour être solidaire de l’héroïne pro-vie Linda Gibbons. Mary, une catholique, est consciente des paroles de Jésus (Mathieu, 25:40) «Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.» Les enseignements de l’Église confirment les convictions de Mary. Le Catéchisme de l’Église catholique déclare à la section 2270 : « Dès le premier moment de son existence, l’être humain doit se voir reconnaître … les droits d’une personne – parmi lesquels se trouve le droit inviolable de tout être innocent à la vie.» Le pape Jean-Paul II déclare à la section 73 de son encyclique Évangile de la Vie, que l’avortement est un crime « qu’aucune loi humaine ne peut prétendre légitimer.
 
Des lois de cette nature, non seulement ne créent aucune obligation pour la conscience, mais elles entraînent une obligation grave et précise de s’y opposer par l’objection de conscience….»
 
Le 15 août 2012, Mary a été accusée de méfait: entrave à la jouissance et à l’exploitation légitime d’une entreprise et violation d’une ordonnance du tribunal par suite de sa paisible sensibilisation des femmes enceintes qui, avec leurs enfants étaient menacés par l’avortement dans une clinique d’avortement de Toronto. La défense de Mary fera valoir l’article 37 du Code criminel du Canada qui stipule : «Toute personne a le droit d’utiliser la force pour se défendre elle-même ou toute autre personne sous sa protection contre une agression.» L’argument de Mary va faire valoir que «toute personne» inclut les enfants à naître et que par sa présence et sa sensibilisation, elle a agi pacifiquement en auto-défense de ces enfants. L’avocat de Mary fera valoir que l’enfant à naître est en fait un être humain, dès la conception. Les arguments de la Charte seront aussi mis à contribution.
 
La défense légale de Mary sera dirigée par le Dr. Charles I. Lugosi, LL.B./J.D. LL.M. M.B.E. et S.J.D., www.lugosi-law.com.
 
La Cour a fixé les dates de l’enquête préliminaire aux 7 et 8 octobre 2013, à 10 h 00, à la salle 308 du Palais de Justice de l’Ontario, situé au 1000 Finch Ave. West et Dufferin Street. Les dates du procès ont été fixées aux 6, 11 et 12 décembre pour déterminer les avantages et les faits de la cause et aux 18, 19, 20, 26 et 27 mars ainsi qu’aux 13, 14, 15, et 16 mai 2014.
 
Le 16 avril 2013, Dr Lugosi a présenté à la cour supérieure, au nom de Mary, une demande de gestion de cas majeur et pour obtenir le statut de cause type constitutionnelle. En outre, une demande a été faite au juge de première instance pour un financement direct par le Procureur général. Toutes ces demandes ont été refusées. Nos frères et sœurs à naître ont besoin de notre aide. La seule option disponible, afin de poursuivre cette contestation constitutionnelle très valable, c’est de s’adresser directement au grand public pour des dons afin de soutenir sa défense qui impliquera des centaines d’heures de travail juridique.
 
Il est à espérer que les chrétiens, les gens d’autres confessions et les personnes de bonne volonté vont supporter la bataille juridique pour amener devant la cour l’humanité de l’enfant dans le sein maternel. La défense sera très dispendieuse. Si vous êtes capables, s’il-vous-plaît, soutenez cette cause selon vos moyens. «Chaque contribution est appréciée, grande ou petite» (Dr Lugosi). S’il-vous-plaît transmettez cette lettre à vos familles, amis, collègues…
 
Par-dessus tout, s’il-vous-plaît priez pour le succès de cette cause pour la défense de l’enfant à naître et pour la guérison des souffrances des mères ayant avorté ainsi que pour toutes les femmes qui envisageraient l’avortement.
 
Les dons peuvent être faits à l’ordre de : Mary Wagner Legal Defence Fund dans toutes les Banques de Montréal au Canada;
 
Compte # 0319 8991-017. S’il-vous-plait demandez que le dépôt soit une «note de crédit», ce qui va aider à la tenue des livres. Ou faites vos dons à l’ordre de Mary Wagner Legal Defence Fund avec le numéro de compte inscrit dans la section mémo du chèque et postez-le à : Mary Wagner Legal Defence Fund, c/o Bank of Montreal, 295 Boler Rd., London, ON, N6K 2K1.
 
Pour des informations sur Mary Wagner, Linda Gibbons, Joe Borowski, visitez le www.lifesitenews.com et d’autres sources web à partir de votre moteur de recherche.
 
Très sincèrement, John S. Bulsza, Fiduciaire de la Fondation pour la défense légale de Mary Wagner
 
Mary Wagner Legal Defence Fund, c/o John Bulsza,   P.O. Box 20076 Byron, 431 Boler Rd, London, ON., N6K 2K0;   519-657-9009

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire