M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Sous la politique chinoise des deux enfants, il y aura encore quotidiennement des centaines de femmes en pleurs

forced-abortion-china-2.JPG
Feng Jianmei, 23 ans, couchée sur un lit d'hôpital, avec le cadavre de sa fille à naître sur une feuille de plastique à côté d'elle. C'était en 2012.

Par Nancy Flanders de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

La Chine annonçait jeudi dernier que le pays mettait fin à sa «Politique de l’Enfant Unique», vieille de 35 ans. La politique restreignait les couples urbains à n’avoir qu’un seul enfant et les couples ruraux à au plus deux enfants. Toutefois, ce n’est pas la première fois qu’une telle annonce est faite de mettre fin à la politique strictement appliquée, et les faits démontrent que ce nouveau changement ne terminera pas les outrageuses violations de droits humains en Chine.

Sous la politique révisée, le gouvernement chinois dit qu’il permettra à tous les couples urbains d’appliquer pour un permis d’avoir un deuxième enfant après en avoir eu un premier. Comme pour la révision de 2013 à la politique de l’enfant unique - qui allouait aux couples ayant un enfant, le privilège d’un deuxième -  les parents devront passer les étapes d’application pour obtenir un permis de naissance. En plus, les couples devront sans doute avoir encore à vivre certaines restrictions, âge, type de famille, et résider dans des endroits désignés avant d’obtenir le permis de naissance.

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Freedom House rapporte que le processus d’obtention du permis est ardu. Les couples doivent avoir des timbres officiels d’approbation d’une variété de personnes, incluant leurs superviseurs au travail. Voisins et compagnons de travail sont encouragés à rapporter tout couple ayant plus d’enfants que le nombre approuvé, et des récompenses telles des bonis de travail sont mis en cause si quelqu’un dans une compagnie viole la politique. Les couples violant la politique risquent de fortes amendes, la perte d’emploi, et l’avortement forcé autant que la stérilisation.

Rien de ceci ne cessera avec la relance de la politique.

L’activiste aveugle de droit humain, Chen Guangcheng, a tweeté:

Il n’y a rien là pour se réjouir. D’abord le #CPP tuerait tout bébé après le premier. Maintenant ils tueront tout bébé après deux. #ChinaOneChildPolicy.

«Le changement de la politique de l’enfant unique n’est pas suffisant,» a dit Matthew Li, fondateur de China Life Alliance. «Les couples ayant deux enfants pourraient encore être sujets à des formes coercitives et intrusives de contraception - lesquelles s’apparentent à la torture. (...) Aujourd’hui il y aura des centaines de femmes en pleurs en Chine parce qu’elles doivent avorter contre leur gré. Après le changement de la politique de l’Enfant Unique, celle des Deux Enfants fera pleurer des centaines de femmes chaque jour.

«Women’s Rights without Frontiers» - une organisation qui milite pour en finir avec les avortements forcés - est d’accord, affirmant qu’il n’y a aucune garantie que le parti communiste chinois (CPP) mettra fin aux aberrantes méthodes obligatoires de sa Politique de l’Enfant Unique. Dans un communiqué, l’organisme a écrit:

Peu importe le nombre d’enfants alloués, les femmes qui deviennent enceintes sans permission seront traînées de leur maison, attachées aux tables, et forcées d’avorter leurs bébés...

china-forced-abortion3.jpg

Et les avortements forcés continuent vraiment - même avec le deuxième enfant - puisque la Chine insiste que la nouvelle politique n’a pas encore été mise en force, et ne le sera pas avant mars.

Selon la BBC:

Vendredi, un officiel local a été cité disant que les femmes enceintes d’un second enfant ne seraient plus punies, suggérant que la nouvelle politique était déjà en force.

Cependant, dimanche, the Nationnal Health and Family Commission a dit que les officiels locaux continueraient d’implémenter les lois de planification familiale courantes jusqu’à ce que la Politique des Deux Enfants soit promulgée en mars. ...

Jusqu’à ce que la nouvelle loi soit adoptée, les officiels locaux «doivent sérieusement mettre en force les politiques existantes» et «ne doivent pas agir de leur propre chef.»

Le problème véritable de la politique de l’Enfant Unique, dit Women’s Rights without Frontiers, n’était pas que les couples chinois étaient restreints à un enfant, mais qu’ils soient restreints en soi. Limiter les couples à deux enfants est encore une violation des droits humains du couple, et d’utiliser des méthodes telles que la stérilisation forcée et l’avortement forcé pour s’assurer que les couples suivent la politique violent encore plus ces droits.

«Aucun humain ne devrait se faire dire combien d’enfants il peut avoir», dit Li, qui en appelle à la Chine de mettre un terme à toute politique de planification familiale.

En plus de ces horribles et communs incidents d’avortement forcé, stérilisation et contraception, la politique chinoise de l’Enfant Unique a amené des conséquences tragiques, incluant le gendricide de millions de filles.

Le ratio homme-femme est tellement tordu en Chine dans certains endroits du pays que seulement 100 filles naissent pour 190 garçons. Ce gendricide a laissé quelque 37 millions d’hommes sans femme à marier. Cette tragédie a conduit à une augmentation du trafic sexuel et d’esclavage sexuel en Chine et aussi dans les pays voisins. La nouvelle politique des Deux Enfants ne fera rien pour arrêter cela, puisque les couples avorteront des filles pré-naissantes jusqu’à ce qu’ils obtiennent un garçon.

Malgré les horribles conséquences subies par le peuple chinois, son gouvernement ne fait aucune mention des droits humains comme d’une raison pour changer ses politiques. Au contraire, leurs objectifs avoués sont de contrecarrer la menace du manque de main d’œuvre créé par la Politique de l’Enfant Unique, et de s’attaquer à la population en hausse des personnes âgées.

Le contrôle de la population chinoise a causé le déclin de la population de travailleurs du pays, laquelle, selon le Washington Post, a diminué de 3.71 millions en 2014 après un léger déclin en 2013 et 2012 aussi. Donc une main d’œuvre en déclin des deux dernières décennies durant lesquelles le taux de natalité a presque fléchi de moitié.

china_baby_460_345_55.jpgLes conséquences de la politique de l'enfant unique et la politique des deux enfants: la mort d'enfants et la perte d'humanité.

«Commençant dans deux ou trois ans, vous constaterez une autre baisse substantielle et précipitée des jeunes travailleurs entrant sur le marché du travail», comme Wang Feng, un expert de la démographie chinoise, l’a dit au Financial Times. Il croit que la Chine «pour des décennies à venir aura à vivre le résultat de cette coûteuse politique.»

La conversion à la Politique des Deux Enfants sera trop peu, trop tard pour la Chine. Tout comme elle n’arrêtera pas les avortements forcés et les stérilisations, elle ne terminera pas non plus le gendricide. Et leur économie probablement ne sentira pas l’effet de naissances supplémentaires pendant des décennies.

Le peuple de Chine continuera de souffrir aussi longtemps que le contrôle des naissances sera en place. China Life Alliance appelle la Politique des Deux Enfants rien de plus qu’un truc de relations publiques, avertissant que nous devrions même être «hésitants à croire aux changements annoncés avant d’en apprendre plus de détails.»

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire