M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Socialistes pour la vie

Dans un billet antérieur, j'ai parlé du cinéaste socialiste pro-vie Pier Paolo Pasolini. Maintenant je constate qu'à la Marche pour la vie à Paris il y avait un groupe de "socialistes pour la vie."

Voici un communiqué officiel publié sur le blogue des Socialistes pour la vie expliquant comment ils peuvent être à la fois "de gauche" et pro-vie.

Depuis notre première apparition publique à la Marche Pour La Vie, certains médias osent mettre en doute la sincérité de notre engagement. Contactée par le biais d'une agence de presse, Mme Najat Belkacem, porte-parole de Ségolène Royal, a refusé de prendre au sérieux nos questionnements, arguant simplement qu'elle était favorable à l'avortement.

Nous, socialistes pour la Vie, avons pris acte que la libéralisation excessive de l'avortement avait mené la société française vers des impasses, que les groupes socialistes institutionnels refusent de considérer.

La première des impasses, c'est celle, évidente, que l'avortement est aujourd'hui devenu un moyen de contraception massif. Les chiffres sont sans équivoques, les témoignages sont nombreux. On avorte par confort, on avorte pour se soumettre au marché de l'emploi et au patronat, on avorte par peur de la précarité, etc. ; mais on n'avorte jamais par plaisir, on n'avorte jamais sans douleur, on n'avorte jamais sans vivre l'insoutenable culpabilité d'avoir tué son propre enfant.

Les traumatismes post-avortement sont réels, et de très nombreuses femmes en souffrent. Mais elles sont réduites au silence par cette injonction tacite : on ne critique pas ce qui est annoncé comme un Progrès, on ne critique pas ce qui est annoncé comme une Libération.

En fait de Progrès, l'avortement ne fait que détourner la société des vrais problèmes de précarité. La société contemporaine fait cette réponse aux femmes en détresse : "Si ton enfant est un fardeau, avorte", ce qui est proprement scandaleux au XXIème siècle, et qui devrait être considéré comme révoltant pour quiconque partage un engagement social.

En fait de Libération, on aliène les hommes et les femmes dans une sexualité irresponsable, et on ajoute à cette aliénation celle de la culpabilité d'être potentiellement une mauvaise mère parce que la société ne leur offre aucun véritable secours.

NOUS DEMANDONS

Aux socialistes de toutes sensibilités,

À toute personne attachée aux valeurs de Progrès et de Solidarité,

- De refuser que ce questionnement soit balayé d'un revers de main comme le fait Mme Najat Belkacem,

- De prendre la parole sur cette question dans les assemblées du Parti Socialiste, du Parti Communiste, de tous les partis animés par le désir de Justice Sociale

- D'interpeller vos élus locaux sur le fait qu'avorter n'est pas une victoire mais une défaite de la véritable Solidarité envers les plus faibles,

- De faire part de tous vos témoignages, de toutes vos réactions, de tous vos soutiens, de tous vos encouragements, au groupe des Socialistes Pour La Vie.

Nous avons besoin de vous pour que ce débat cesse d'être confisqué par la Droite traditionnelle ! Toutes les causes de la Vie méritent d'être embrassées !

Pierre Fromager
Porte-parole des Socialistes Pour La Vie

Est-ce sérieux ? Jugez pour vous même.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire