M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Simon Leys : critique de l'aveuglement maoïste de Michel Foucault, Jean-Paul Sartre, etc.

Sur le site du journal Le Devoir du 15 août 2014 , cet avis de décès :

(Mao, avec ces 65-70 millions de morts a fait concurrence à la cruauté de Staline. « Quand il n’y a pas assez de nourriture, des gens meurent de faim. Il vaut mieux laisser mourir la moitié de la population, afin que l’autre moitié puisse manger suffisamment » disait-il. Et naturellement, Mao faisait indiscutablement partie de l'autre moitié...)

(Photo : wikipédia sans copyright)

Sinologue, érudit raffiné, Simon Leys, de son vrai nom Pierre Ryckmans, décédé lundi en Australie à 78 ans, avait dénoncé en 1971, en plein aveuglement maoïste en France, les réalités de la révolution culturelle et laisse une oeuvre éclectique au ton souvent réjouissant. (...)

À l’heure où les soixante-huitards maoïstes — et avec eux tout un cortège d’intellectuels comme Michel Foucault ou Jean-Paul Sartre — voient en elle une lutte grandiose et « spontanée » des masses contre les appareils bureaucratiques, Simon Leys démontre qu’il s’agit d’un médiocre combat entre des élites corrompues qui n’hésitent pas à broyer la vie de millions de personnes pour parvenir à leurs fins. (...)

Il défendra également Mère Teresa contre les attaques mesquines qui surviendront quelques temps après son décès. Sur le site de wikipédia :

Réagissant aux attaques lancées contre mère Teresa par le polémiste Christopher Hitchens dans son livre The Missionary Position: Mother Teresa in Theory and Practice paru en 1995, Simon Leys déclare que ce qu’on reproche à cette dernière, c’est de « s’être efforcée d’être chrétienne, au sens le plus littéral du terme ». Il compare son acceptation de « l’hospitalité d’escrocs, de millionnaires et de criminels » aux rapports qu’entretenait le Christ avec des personnages peu recommandables. (...). Enfin, il compare mère Teresa sous les critiques des journalistes au Christ sous les crachats.

(...)

Leys réplique en faisant valoir que le livre de Hitchens « renferme un nombre remarquable de bourdes sur des aspects élémentaires du christianisme » et accuse son contradicteur de faire preuve d'une « ignorance crasse de la position de l'Église catholique sur le mariage, le divorce et le remariage » et de nourrir une « aversion intense et virulente de mère Teresa »

Sartre, Foucault, Hitchens, toujours ce même aveuglement volontaire combattu par Simon Leys qui lui, aura défendu la vérité malgré les modes intellectuelles... Le style de mode passagère, comme la défense de l'avortement et de l'euthanasie.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire