M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Avent et Noël 2017

1546 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 13 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Votre générosité nous permet de dire les vérités que d’autres ne peuvent simplement pas dire tout haut !

Merci de votre appui,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Sept états américains portent plainte contre leur gouvernement sur la polémique de la contraception

Le journal de Montréal du 24 février nous apporte cette excellente nouvelle:

 

 

 

WASHINGTON - Sept États américains ont porté plainte contre l'obligation faite aux institutions religieuses d'offrir une couverture maladie comprenant le remboursement de la contraception, telle qu'énoncée dans la réforme de l'assurance-maladie promulguée en 2010 par Barack Obama.

La plainte a été déposée jeudi par les ministres de la Justice de Floride, du Nebraska, du Michigan, de l'Ohio, de l'Oklahoma, de la Caroline du Sud et du Texas. Trois organisations catholiques y sont associées.

Selon les plaignants, l'obligation faite aux entreprises gérées par des organismes religieux, comme certains hôpitaux, d'offrir à leurs employés une couverture maladie qui comprenne le remboursement de la contraception viole la liberté de culte, inscrite dans la constitution.

«Cette réglementation oblige des millions d'Américains à choisir entre leurs convictions religieuses et la loi», s'est insurgé Jon Bruning, ministre de la Justice du Nebraska, dans un communiqué. La plainte a été déposée devant un tribunal de cet État du centre du pays.

Au début du mois, le président américain avait annoncé un compromis pour tenter de désamorcer la controverse. Il avait assuré que les sociétés dépendant d'institutions religieuses ne seraient pas obligées d'y inclure le remboursement de la contraception si elles s'y opposent.

En revanche, cette responsabilité incombera aux sociétés d'assurance-maladie, qui devront fournir gratuitement l'accès à la contraception à leurs assurées dans ce cas.

Pour M. Bruning cependant, cette annonce de Barack Obama «ne se penche en rien sur la violation du Premier amendement» de la constitution qui garantit la liberté d'expression

Campagne de financement Avent et Noël 2017. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

éclaireurs des consciences

Merci de garantir qu’au Québec il y ait au moins un organisme qui puisse dénoncer les dérives de notre époque.

1546 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 13 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire