M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Sept photos incroyables qui démontrent l'humanité des bébés prématurés

photos1_810_500_55_s_c1.jpg

Par Becky Yeh de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Les images façonnent le dialogue et le dialogue donne naissance au changement.  Des photos qui captivent ne sont pas seulement des testaments d’une époque mais aussi des outils efficaces de promotion de changement social.  Les fortes images qui remplissent les pages d'histoire ont initié maints combats pour la justice.

Sans doute que la méthode la plus efficace pour démontrer la violence de l’avortement et la brutalité de l’industrie de l’avortement, ainsi que la dignité de la vie humaine sont par le biais de photographies.  Ci-dessous sont sept images percutantes ou touchantes qui parlent fort de la violence des avortements et de l’humanité des prématurés.

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Bébé Adélaïde Caines

photos1_810_500_55_s_c1.jpg

En septembre 2014 au Royaume-Uni, la maman Emily Caines publia cette image de sa fille prématurée Adélaïde alors qu’elle avait 24 semaines.  Elle raconta lors d’une entrevue avec The Mirror qu’elle publia cette photo pour attester de l’humanité de sa fille et pour démontrer l’hypocrisie de cette loi au Royaume-Uni qui permet de tuer des bébés jusqu’à 24 semaines de gestation.

Notre photo d’Adélaïde nous la montre bien formée et pas juste au stade fœtus, penser qu’un bébé comme elle aurait pu être supprimé juste parce que la mère a fait un choix m’est horrible.

C’est la seule photo d’Adélaïde puisque suite à des complications, elle mourut peu de temps après sa naissance.

Bébé Nathan Isaiah

photos2_555_279_55.jpg

Avorté à 13 semaines et 4 jours, bébé Nathan eut une vie courte dans le ventre de sa mère, mais confirma tout de même son humanité en tant que prématuré.  Ses parents Allison et Daniel apprirent avoir perdu leur fils suite à leur demande d’entendre battre son cœur à la 15e semaine de grossesse.  Mais aucun battement ne fut entendu et c’est à l’urgence qu’ils furent amenés pour obtenir une échographie. Ils apprirent que Nathan était mort depuis un moment déjà.

Son petit corps était parfait avec dix petits doigts et orteils, il avait un nez et une bouche, et deux yeux et oreilles; de dire Allison.

Ils pleurèrent la perte de Nathan, mais partagèrent aussi la valeur de toute vie humaine à travers l’histoire de Nathan.

La maison des horreurs de Gosnell

photos3_592_395_55.jpg

Des détails horrifiques de l’avorteur Kermit Gosnell de Philadelphie révélèrent qu’il avait massacré des bébés nés vivants lors d’échec d’avortement, en infligeant à plusieurs des coups de ciseaux dans la nuque pour les faire mourir.  Les images qui émergèrent lors de son procès ont créé l’indignation et une onde de choc à travers le monde.

L’un de ces bébés nommé Bébé Garçon B fut découvert lors d’un raid dans la clinique de Gosnell et fut trouvé congelé dans un sac avec 46 autres bébés morts et préservés congelés.  L’examineur médical décrivit au grand juré qu’à environ 28 semaines, Bébé Garçon B eut la moëlle épinière sectionnée par les coups de ciseaux assénés par Gosnell sur sa nuque.  Les photos du procès prises dans la clinique de Gosnell démontrent toute la barbarie de ces massacres inhumains et soulignent toute la violence infligée à ces bébés en fin de grossesse.

Mains et pieds d’un bébé de 9 semaines

photos4_400_291_55.jpg

Les images de bébés avortés sont historiquement des outils puissants pour affirmer l’humanité des prématurés ainsi que l’atrocité des avortements.  Cette image de mains et de pieds d’un bébé de 9 semaines placés sur un 25 cents démontre qu’ils sont bien formés.  Puisque la plupart des avortements ont lieu lors du premier trimestre de grossesse, ces images rendent impossible d’ignorer l’humanité de ce bébé, même au stade de très prématuré.  De telles images exposent la nature graphique de l’avortement dans la violence infligée sur un prématuré.

Main d’espoir

photos5_618_365_55.jpg

Surnommé Main d’espoir, cette image incroyable de bébé Samuel Armas agrippant le doigt du médecin, fut capturée par le photographe Michael Clancy.  Ces médecins durent opérer dans le ventre maternel parce que ce bébé avait été diagnostiqué de spina bifida.  Ce photographe avoua qu’avant de prendre cette photo, il était indifférent à l’avortement.  Ce n’est que des années après, alors qu’il était avec Fox News qu’il leur dit avoir pris une photo d’un moment miraculeux démontrant l’interaction d’un prématuré comme jamais auparavant.  Dix ans après cette photo, la mère fut interviewée par Fox News :

Samuel fut identifié comme un message pro-vie, bien plus qu’autre chose.  Cette photo fut prise, puis Dieu l’utilisa pour montrer aux gens que ce bébé dans mon ventre alors, était bien vivant; je suis reconnaissante que cette photo envoie un tel message.

Les avortements forcés en Chine

photos6_460_345_55.jpg

En 2012, une image crève-cœur d’un bébé noyé en Chine jeta lumière sur leur politique d’un seul enfant par famille. Cette image d’un bébé de neuf mois démontre bien que l’enfant fut noyé dans un seau d’eau.  Le photographe rapporta l’incident au Service web Chinois de la compagnie Baidu et c’est là que ça enflamma d’indignation les médias sociaux de ce pays.

Les Anglais, quant à eux, rapportent que la mère en question eut un accouchement provoqué et que son bébé fut mis dans un seau d’eau dès sa naissance afin de le noyer.  D’ailleurs Reggie Littlejohn, le fondateur de Droit des Femmes Outre Frontières, raconta à LifeSite qu’à travers la Chine, quantité de bébés sont massacrés violement et surtout en fin de grossesse.

Les avortements forcés sont la guerre que la Chine déclare aux femmes.  Les bébés nés en fin de grossesse sont injectés de poison dans leur cerveau pour vite les faire mourir ou bien mis dans un seau rempli d’eau pour les noyer.

Bien d’autres images du même genre circule et cause l’indignation du peuple chinois. 

Feng-Jianmei-and-her-baby.png

Bébé Walter Joshua Fretz

photos7_560_374_55.jpg

Lors de l’été 2013, Lexi Fretz était enceinte de 19 semaines d’un fils et tout allait bien, jusqu’à ce qu’elle observe que les légères taches qu’elle avait remarquées quelque temps auparavant avaient pris maintenant une coloration rosée anormale.  Inquiète, elle alla aux urgences et en soirée fut amenée en salle d’accouchement pour provoquer son accouchement.  Mais Walter qui n’avait que 19 semaines ne vécut que quelques minutes après l’accouchement.

Je le pris doucement dans mes mains et le câlinai, son cœur battait faiblement et je le mis tout contre mon cœur.  J’ai compté ses petits orteils et déposai un baiser sur sa petite tête.  Je vais chérir ce moment pour le reste de ma vie, car je veux garder mémoire de lui.  Il était complètement formé, il avait tout normal et je pouvais voir son cœur battre dans sa petite poitrine.

photos8_640_427_55.jpg

Ces images touchantes de Walter prises par le mari de Fretz ont ému des milliers de personnes.

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire