M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Semaine canadienne des soins palliatifs et soins palliatifs pour enfants

Sur le site de acsp.net :

 

 

(Une maison de soins palliatifs pédiatriques à Montréal)

 

 

 La Semaine nationale des soins palliatifs se déroulera du 5 au 11 mai 2013 sous le thème «Les Canadiens vieillissent. Chiffres à l’appui. Voyez vous-mêmes. Cette année, nous voudrons encourager les professionnels, les soignants et le public en général de plaider pour l’amélioration des services de fin de vie au Canada ... surtout avec le vieillissement rapide de notre population.

Ensemble, nous pouvons encourager le gouvernement à améliorer l'accès aux soins palliatifs au Canada. Avez-vous fait votre part?
 
La Semaine nationale des soins palliatifs (SNSP) est une campagne d’une semaine qui vise à accroître la sensibilisation aux soins palliatifs. C’est aussi une occasion de célébrer, de reconnaître et de partager les réalisations en matière de soins palliatifs à travers le pays.

Le journal La Presse du 30 avril 2013 fait paraître cet article de l'avocate Mélanie Dugré sur les soins palliatifs pour les enfants :

 

Tenir la Semaine nationale des soins palliatifs en plein coeur du printemps, alors que la nature est en pleine renaissance, est un vibrant rappel que les soins palliatifs sont indissociables de la vie; une vie qui s'achève, certes, mais qui n'en mérite pas moins d'être célébrée.
 
Parce qu'il évoque la mort, cette redoutable indésirable, le débat sur les soins palliatifs provoque souvent inconfort et malaise, ou encore une fin de non-recevoir lorsqu'on parle de soins palliatifs pédiatriques. L'idée de la souffrance infantile étant insupportable, on préfère fermer les yeux sur son existence. Mais aussi injuste et cruelle que soit cette réalité, elle est au coeur de la vie de famille dont un enfant souffre d'une maladie au cours de laquelle la mort interviendra probablement avant qu'il n'atteigne l'âge adulte.
 
En cette Semaine nationale des soins palliatifs, une attention toute particulière devrait donc être accordée aux soins palliatifs pédiatriques puisqu'ils se distinguent des soins palliatifs destinés aux adultes à plusieurs égards. Entre autres, les maladies en cause sont souvent rares et leur durée prolongée entraîne un chevauchement de la phase palliative entre l'enfance et l'âge adulte.
 
(...) 
 
Au Québec, les quatre hôpitaux pédiatriques offrent des soins palliatifs de grande qualité. Montréal compte par ailleurs l'unique maison de soins palliatifs pédiatriques de la province, Le Phare Enfants et Familles, un endroit qui accueille des enfants de partout et qui offre à la fois un service de répit pour les familles et un lieu de fin de vie à mi-chemin entre la maison et l'hôpital.
 
La maison André-Gratton, opérée par Le Phare, est animée, gaie et colorée, remplie de la joie des enfants qui y séjournent. Elle compte aussi une chambre familiale, là où parfois la vie largue ses amarres. Pourtant loin d'évoquer la douleur et la tristesse, cette pièce est pleine de la vie de ceux qui y sont passés, qui y ont vécu leurs derniers moments entourés des êtres aimés.
 
Si ses murs pouvaient parler, ils répéteraient les confidences qui y ont été échangées, les étreintes dont les familles se sont enveloppées, les «je t'aime» qui y ont été murmurés et ils raconteraient que les derniers soupirs, tellement, tellement redoutés, qui s'y sont poussés se sont envolés dans l'amour et l'humanité dont toute fin de vie mérite d'être empreinte, que l'on soit adulte ou enfant.

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire