M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Selon Vladimir Poutine, les dirigeants du monde doivent s'unir pour mettre fin à la persécution antichrétienne

par Hilary White, traduction de Campagne Québec-Vie

MOSCOU, 1er août 2013 (LifeSiteNews.com) - Vladimir Poutine a exhorté les dirigeants politiques du monde entier à faire cesser les persécutions violentes qui ont éclaté contre les chrétiens dans de nombreux pays du Moyen-Orient.

S'exprimant récemment à Moscou, lors d'une réunion avec les chefs des églises orthodoxes, le président russe a noté « avec inquiétude » que « dans de nombreuses régions du monde, notamment au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les tensions interconfessionnelles s'intensifient et les droits des minorités religieuses sont violés, y compris ceux des Chrétiens et des Orthodoxes ».

"Ce problème pressant devrait faire l'objet d'une attention étroite de l'ensemble de la communauté internationale", a déclaré M. Poutine. "Il est particulièrement important aujourd'hui de faire des efforts pour prévenir les conflits interculturels et interreligieux, car ils sont associés aux bouleversements les plus graves." Poutine a fait l'éloge de la coopération croissante entre les Églises orthodoxes et l'État russe, en disant: « Nous agissons en tant que partenaires et collègues authentiques pour résoudre les tâches domestiques et internationales les plus pressantes, et pour mettre en œuvre des initiatives conjointes pour le bénéfice de notre pays et de ses habitants»

La Fédération russe a récemment adopté une loi rendant illégale la promotion de l’homosexualité, une mesure qui, bien que condamnée par de nombreux dirigeants européens, a été fortement soutenue par l'Église orthodoxe.

Poutine a ajouté jeudi que l'Église a toujours donné aux Russes une boussole morale lorsque tant de gens cherchaient de l'aide. «Aujourd'hui encore, les gens sont à la recherche d'un soutien moral et des millions de nos compatriotes le trouvent dans la religion. Ils font confiance à la parole sage et pastorale de l'Église orthodoxe russe », soutient-il.

Il a ajouté que c'est l'Église, en fin de compte, qui est à l’origine « de la culture et de l’éducation » en Russie et de leur développement au cours des 1000 dernières années. «L'adoption du christianisme a marqué un tournant dans le destin de notre patrie ; grâce à cet évènement elle est devenue une partie inséparable de la civilisation chrétienne et elle a pu se transformer en une des plus grandes puissances mondiales», a déclaré M. Poutine.

Le chef de l'Eglise orthodoxe russe, le patriarche Cyrille, a déclaré lors de la même réunion que les tentatives pour pousser les chrétiens hors de Syrie conduiraient à une « catastrophe de civilisation ». Le patriarche Cyrille et d'autres chefs orthodoxes ont critiqué l'absence de réponse à la crise à laquelle font face les chrétiens du Moyen-Orient de la part des États-Unis et des autres dirigeants occidentaux.

La réunion s'est tenue avec les dirigeants de l'ensemble des 15 Églises orthodoxes pour commémorer le 1025ème anniversaire du «Baptême de la Russie » : l'adoption officielle du christianisme de rite byzantin1 sur tout le territoire de la Rus2 par le prince Vladimir de Kiev, en 988 après Jésus-Christ.

Les responsables orthodoxes ont également condamné, lors de cette réunion, la répression laïque de plus en plus grande des libertés chrétiennes dans les pays non-musulmans comme la Grande-Bretagne, où le «mariage homosexuel » vient d'être créé.

Le métropolite Hilarion, chef œcuménique de l'Église orthodoxe russe, a déclaré: «la laïcisation déguisée en démocratisation » est en train de conduire les pays occidentaux vers le totalitarisme. Il a parlé d'une «énergie puissante aujourd'hui qui s'efforce de rompre totalement avec le christianisme, celui-ci ayant contrôlé les pulsions totalitaires de ce sécularisme pendant 17 siècles. »

Le métropolite Hilarion a ajouté: «Finalement, il s'efforce inconsciemment de mettre en place une dictature absolue qui exige un contrôle total sur chaque membre de la société. Ne sommes-nous pas en train de nous y diriger quand, « pour des raisons de sécurité», nous acceptons les passeports électroniques obligatoires, la dactyloscopie [identification par les empreintes digitales] pour tout le monde, et les caméras de surveillance partout? »

Il a souligné la création du «mariage» de même sexe en France, qu'il a appelé une tentative de rendre «l'immoralité normale », disant que le gouvernement français a « délibérément et ostensiblement ignoré les demandes (de plus d’un million) de personnes et utilisé des gaz lacrymogènes pour en disperser certains. »

Plus tard, lors d'une réception à Kiev, Vladimir Poutine et le Patriarche Cyrille ont pris part à une cérémonie de prière avec le Président ukrainien Viktor Yanukovych. Il a exhorté les dirigeants de l'Ukraine à s’unir plus étroitement avec la Russie et à abandonner les ouvertures envers l'Union européenne, faisant référence à une relation spirituelle et culturelle naturelle qui n'est pas présente avec la très laïque UE.

C'est la religion orthodoxe qui crée une véritable unité entre les peuples slaves, a ajouté le patriarche Cyrille. «Nos ancêtres ont adopté la foi chrétienne et, avec elle, un système de valeurs et de morale ... qu'aucun bouleversement historique n’a réussi à détruire.» Russes, Ukrainiens et Biélorusses ont un fondement spirituel commun qui les unit plus que leurs frontières nationales ne les divisent.

Le patriarche Cyrille s’est exprimé à propos de la mode du «mariage» de même sexe qui déferle sur le monde occidental : "C'est un symptôme apocalyptique très dangereux, et nous devons tout faire pour que le péché ne soit jamais validé par les lois de l'État sur les terres de la Sainte Rus, parce que cela signifierait que les gens s’engagent sur la voie de l'autodestruction ".

Il y a quelques jours, le ministre des Affaires étrangères du Canada John Baird, a fustigé le gouvernement russe à propos de sa loi interdisant la propagande homosexuelle, la qualifiant de « haineuse ».

Baird a dit que le Canada était parmi les gouvernements qui ont essayé de dissuader les dirigeants russes d’adopter la loi controversée ; celle-ci interdit toutes les tentatives de normalisation de l'homosexualité ou d'autres formes de sexualité non traditionnelles, en particulier celles qui impliquent des enfants.

"Cette loi mesquine et odieuse aura une incidence sur tous les Russes 365 jours par an, chaque année. Il s'agit d'une incitation à l'intolérance, qui engendre la haine. Et l'intolérance et la haine engendrent la violence ", a dit le ministre Baird à la Presse canadienne aujourd'hui.

Ces commentaires font suite à une annonce, faite par le ministre des Sports de la Russie, Vitaly Mutko, que la loi serait aussi appliquée à l’égard des athlètes et des visiteurs en Russie pendant les Jeux olympiques d'hiver de l'année prochaine.

Notes:

« C’était plus de soixante ans avant le Schisme entre catholiques et orthodoxes : le christianisme, encore uni, avait deux formes : l’une orientale liée à Byzance, l’autre occidentale liée à Rome. » (Radio Vatican)

Rus : la Russie, l’Ukraine et la Biélorussie actuels. La capitale de la Rus était Kiev.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire