M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Sages conseils sur les mandats en cas d'inaptitude dans un État où l'euthanasie est permise...

(Photo :  Adrián Afonso sur flickr.com,  licence creative commons)

Nous avons reçu cette lettre qui contient de précieux conseils si les procédures judiciaires ne parviennent pas à faire tomber la légalité de l'euthanasie au Québec, dans un futur ou le suicide assisté pourrait aussi être légalisé :

(...)
En page 38 du journal du Journal de Québec, en date de mercredi le 9 juillet 2014, il y a un article sur le devoir individuel de faire un mandat en cas d’inaptitude, de maladie ou d’incapacité temporaire ou permanente. Plusieurs excellents conseils nous sont donnés.

Cet article nous rappelle et nous informe que l’un des points auquel nous devons penser et il est très urgent de le faire (car l’euthanasie est maintenant légale au Québec) est de spécifier les soins de santé que nous refusons.

Au Québec, comble de ruse et d’hypocrisie de la part de notre gouvernement, l’euthanasie et le suicide assisté sont considérés par la loi comme inclus dans les que le médecin décidera de nous donner. Évidemment, tout le monde sait très bien que de tuer un patient ne constitue en rien un traitement ni un soin. Mais la loi spécifie maintenant que l’euthanasie et le suicide assisté sont inclus et considérés comme des « soins de santé ». (...)

Il est très important de noter que lorsque nous nous rendons à l’hôpital pour y recevoir des soins ou suite à un AVC, un ACV un accident de voiture, un accident de travail, un traumatisme quelconque, etc., nous sommes obligés avant de recevoir des soins médicaux, de signer une feuille de « consentement aux soins ». Si nous ne sommes pas en mesure de signer, la personne qui nous accompagne est dans « l’obligation » de signer cette feuille de « consentement aux soins ». L’euthanasie étant maintenant incluse dans les soins de santé dispensés dans nos hôpitaux, nous signons donc que nous consentons à être euthanasiés si le médecin juge que c’est le traitement à nous donner ou s’il pense qu’il n’y a plus d’espoir. Certains médecins et dieu les connaît tous et toutes sont très habiles avec leur langue et leurs pronostics souvent faux, car nul ne sait si la personne ne s’en sortira pas, pour obtenir de la famille un consentement à l’euthanasie ou de la personne malade ou accidentée un consentement à un suicide assisté, leur laissant un pronostic très sombre volontairement et utilisant leur langue fourchue en utilisant des mots qui évoquent des images de terreur dans la tête des gens, par exemple, « il restera légume » ou « votre père est dans un état neurovégétatif » phrases clés que les médecins connaissent par cœur et qui touchent toujours la cible, soit l’abandon des soins et/ou l’euthanasie, utilisent pour noircir la personne malade dans la tête de ses proches. Pourtant, il y a plus de 500,000 erreurs médicales au Québec seulement par année et c’est seulement la pointe de l`iceberg, puisque la majorité des gens ne portent pas plainte.

Il est donc urgent avant de signer cette feuille autorisant le médecin à dispenser les soins médicaux qu’il jugera à propos, de spécifier sur cette feuille en l’inscrivant à la main que nous refusons toute forme d’euthanasie et de suicide assisté et de préparer un acte notarié appelé « mandat en cas d’inaptitude » où il est clairement inscrit que nous refusons l’euthanasie et le suicide assisté en cas d’inaptitude, et de le faire savoir à tous nos proches, à cause de ce fait que ces deux formes de meurtres légaux, sont maintenant considérés comme un soin médical qui sera de plus en plus utilisé par les médecins, qui sont payés à même nos taxes et impôts par les gouvernements, et dont les ordres proviennent du gouvernement ou de la curatelle publique qui procède du gouvernement et des ordres du gouvernement.

De même, il est extrêmement important de spécifier sur ce mandat en cas d’inaptitude notarié, que nous désignons telle personne pour être notre curateur ou notre tuteur en cas d’inaptitude et que nous refusons catégoriquement d’être placé sous la curatelle publique, car le danger d’être euthanasié est réel et très menaçant, car la curatelle n’a aucun lien affectif avec qui que ce soit et cherche à économiser de l’argent et reçoit ses directives du gouvernement qui a rendu lui-même légale l’euthanasie et le suicide assisté. Plusieurs personnes sous la curatelle publique sont déjà euthanasiées dans l’ombre depuis longtemps. Nommez une personne qui prendra soin de vous en cas d’inaptitude temporaire ou permanente ou courte ou prolongée pour vous assurer que vous ne serez jamais la propriété du gouvernement et de qui que ce soit, ni de notre époux, ni de notre épouse, ni de notre père ou de notre mère ou de nos enfants ou de qui que ce soit, n’étant pas des choses ni des animaux et assurez-vous que jamais vous ne serez placés (es) sous la protection de la curatelle publique qui est une machine gouvernementale sans cœur, n’ayant aucun lien affectif ou filial avec vous.

(...)De même, si vous avez des enfants d’âge mineur, assurez-vous qu’un ou des membres de votre famille et nommez quelqu’un en particulier, prendront soin de vos enfants, pour ne pas qu’ils et elles soient placés sous la curatelle publique et envoyés chez des étrangers que vous ne connaissez absolument pas et qui n’auront aucun lien affectif avec vos enfants.

Protégez-vous et protégez vos proches. 

Jocelyne Dumont 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire