M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Rick Santorum, un exemple d'un politicien fidèle à ses convictions

Rick Santorum suit de près le meneur Mitt Romney dans leur combat pour l'investiture républicaine. Et ce qui est pour nous vraiment impressionnant, c'est qu'il le fait sans compromis, avec l'appui d'une base éclairée reconnaissant l'importance de protéger l'enfant à naître. Le journal Le Figaro du 14 mars 2012 nous apporte cette nouvelle sur cette bataille remportée par Santorum:

Le modéré Mitt Romney, en tête pour l'investiture républicaine dans la course à la Maison-Blanche n'a pas réussi à s'imposer dans deux États du Sud conservateur, l'Alabama et le Mississippi. Il arrive même en troisième position dans les deux cas, derrière le grand vainqueur du jour le chrétien conservateur Rick Santorum et Newt Gingrich. Les scores sont à chaque fois serrés. Rick Santorum remporte l'Alabama avec 35% des voix, devant Newt Gingrich (29,3%) et Mitt Romney (29%). Dans le Mississippi voisin, Santorum recueille 33% des voix devant Gingrich (31%) et Romney (30%).

Après une victoire limitée et peu convaincante lors du Super Tuesday le 6 mars dernier, l'ancien gouverneur du Massachusetts, Mitt Romney, montre une nouvelle fois ses limites, alors que les votes conservateurs si importants dans le «Sud profond» des États-Unis étaient pourtant divisés entre les deux candidats ultraconservateurs Santorum et Gingrich. Avec sa double victoire Rick Santorum, 53 ans, se retrouve comme le principal challenger du favori Romney, qu'il est le seul à pouvoir encore menacer dans la course à l'institution pour faire face au président démocrate Barack Obama. Quasi inconnu du grand public l'année dernière, et partant avec un budget de campagne hyper réduit, Santorum est arrivé en tête à ce jour dans 10 États, contre 16 pour Romney.

Avantage arithmétique pour Romney

Pour de nombreux analystes américains, Newt Gingrich a en revanche perdu ses dernières chances de rester dans la course. Il a tout de même promis de poursuivre les primaires jusqu'à la convention républicaine en août. «Quand on est le candidat de tête et qu'on se classe deux fois troisième, on n'est plus vraiment un candidat de tête» a raillé Newt Gingrich.

«Qui aurait cru que les électeurs de base déjoueraient ainsi les pronostics jour après jour» a lancé Rick Santorum à ses partisans lors d'une réunion électorale à Lafayette, en Louisiane, où les primaires auront lieu le 24 mars.

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire