M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Richard Martineau attaque ... Richard Martineau : sur la « charte des valeurs québécoises »

Richard Martineau signait un article dans le journal Voir du 25 avril 2002 qui dit exactement le contraire de tout ce qu'il peut écrire actuellement pour appuyer la « charte des valeurs québécoises » :

 

 

(...)

Cela dit, s’il est complètement absurde de permettre le port du kirpan à l’école (au Canada, rappelons-le, c’est la loi qui chapeaute les pratiques religieuses, pas le contraire), l’idée voulant que l’on bannisse tout symbole religieux des écoles (comme l’a proposé Pierre Foglia la semaine dernière) est tout aussi illogique.

En effet, la foi n’est pas un hobby que l’on pratique chez soi, de cinq heures le soir à neuf heures le matin. Elle fait partie intégrante d’un individu, au même titre que sa sexualité. Tout comme on n’est pas gai ou hétéro à temps partiel, on n’est pas catho ou musulman six ou sept heures par jour. On l’est tout le temps, que ça plaise à nos voisins ou non.

L’important est de pouvoir exprimer son intimité dans le respect des lois. Porter une kippa sur la tête ou une croix dans le cou ne dérange personne, mais pas saigner un agneau en pleine classe. Idem pour la sexualité. On peut se balader avec un drapeau arc-en-ciel sur son manteau ou sur son sac d’école, mais on n’a pas le droit d’enculer son voisin en plein cours.

Vous me suivez?

Je ne suis pas croyant. (Malheureusement, car ce doit être extrêmement réconfortant d’avoir la conviction profonde que la vie a du sens et que la mort n’est qu’une porte ouverte sur l’éternité. Les croyants ont une paix de l’âme que nous, athées et agnostiques, ne connaîtrons probablement jamais.) Mais si je l’étais, je refuserais de vivre ma foi en retrait. Pourquoi le ferais-je? Cela ferait partie de moi, cela colorerait ma vision du monde.

Demander aux gens de laisser leurs symboles religieux au vestiaire n’est pas seulement absurde, c’est à la limite dangereux. Cela revient à dire qu’au Québec, la différence n’est acceptable que si elle est cachée, gommée, invisible. Pas de problème que tu sois catho, en autant que tu ne le montres pas. Ça ne me dérange pas que tu sois gai, mais laisse ton drapeau arc-en-ciel dans ton tiroir, et ne l’agite pas hors des limites du Village.

Exprime ta différence et ta singularité, mais chez toi, dans ton sous-sol.

Sommes-nous à ce point fragiles que le moindre signe de différence est automatiquement perçu comme une menace? Si oui, le Québec a des croûtes à manger.

(...)

Nous avons un véritable problème avec la religion, au Québec. Nous nous comportons comme un ex-fumeur qui "freake" dès que quelqu’un, quelque part, s’allume une cigarette. En 30 ans, nous sommes passés de cheminées humaines à militants antitabac. Incapables de voir le moindre symbole religieux sans grimper dans les rideaux et crier à la dictature de l’Église.

"Les athées sont les plus grands croyants, car ils voient l’absence de Dieu partout", disait Buñuel. C’est exactement ce qui se passe au Québec. Non seulement avons-nous jeté le bébé avec l’eau du bain, mais la seule vue d’une débarbouillette nous donne une crise d’angoisse.

(...)

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire