M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Registre des actes "homophobes" : Faites un bon geste, allez vous dénoncer...

Vous tournez la tête quand vous voyez une affiche représentant deux hommes s’embrassant, vous déplorez qu’on enseigne aux enfants qu’ils sont peut-être des homosexuels qui s’ignorent et qu’ils doivent se poser des questions sur leur orientation? Vous croyez que l’hétérosexualité est la seule forme saine du développement de l’identité sexuelle? Allez, un peu de sens civique, allez vous dénoncer…
 
Un nouveau registre de surveillance est mis en place, rappelant les expériences communistes de délations et de contrôle de la libre parole en U.R.S.S. On y consignera tout les gestes, attitudes, paroles « homophobes » que vous pourriez laisser percevoir. Vous vous sentez en sécurité? Vous croyez que même si vous n’appréciez pas l’homosexualité, votre respect et amitié des personnes homosexuelles vous sauvera? Comment avez-vous pu penser un instant que votre refus d’approuver l’homosexualité comme mode de vie à proposer à vos enfants n’était pas un délit grave d’homophobie? De quelle planète venez-vous? Vous êtes en 2012, au Québec, le seul endroit au monde où existe un tel registre selon le président de Gai-Écoute, Laurent McCutcheon.
 
Homophobe vous êtes si vous prononcez une parole ou posez un acte négatif à l’endroit de l’homosexualité en général ou pire encore si vous êtes JOURNALISTE et produisez une couverture médiatique inappropriée! Et vive la liberté d’expression!
 
Gai écoute vous voit aussi, ne l’oubliez plus. Alors allez, vous pouvez vous dénoncer vous-même de façon anonyme sur le site de gai écoute qui répertorie tout les gestes ou pensées malheureux, venues d’un autre âge, que vous pourriez émettre. Ne désespérez pas, ils pourront vous rééduquer à tout âge!
 
Pour que le message soit très clair, c’est-à-dire pour que vous le compreniez bien, l’inspecteur chef Johanne Paquin et le commandant Alain Gagnon, de la SPVM, le service de police de la ville de Montréal, accompagnaient le président de Gai-Écoute lors de la conférence de presse sur la mise en place du réseau de délations, réseau soutenu financièrement par le ministère de la Justice.
 
Cessons maintenant de plaisanter. Bien que ce réseau serve uniquement à des fins statistiques, il met en place un pouvoir de contrôle de la population qui sert d’avertissement, la présence de policiers sur place, l’affirmation du ministre de la Justice Fournier voulant « conscientiser » la population ne trompe pas. Il y a certaines choses auxquelles vous n’avez plus le droit même de penser…
 
Vive le Québec Libre! Vive ma patrie où l’on peut s’exprimer dans le respect, où la liberté de presse existe, où pas un journaliste ne risque la prison pour ses écrits respectueux, mais aux opinions divergentes de la police de la pensée!
 
Doit-on ajouter à ce cri de joie et de liberté, les mots « JE ME SOUVIENS »?
 
"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."
 
(Article 19 de la déclaration universelle des droits de l'homme)
(Je revendique l'honneur d'être le premier fiché pour "campagne médiatique inappropriée")
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire