M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Rapport : Les Centres pour femmes enceintes ont sauvé 300 000 bébés de l'avortement durant l'année 2015

baby-20339_640.jpg

Par Jay Hobbs de Pregnancy Help News - traduit par Campagne Québec-Vie

Un groupe d'enfants d'un an, parfois plus jeunes, formant une ville de la taille de Fort Lauderdale, en Floride, ou Tempe, en Arizona, ont célébré leur premier Noël cette année grâce au travail des équipes et des volontaires des centres pro-vie pour femmes enceintes, selon les statistiques publiées par Heartbeat International.

Dans les chiffres, rendus public par le premier rapport annuel de l'organisation, ne provenant que des 1 300 centres de grossesse du groupe localisés aux États-Unis, il est déjà état de 160 000 vies épargnées par les pratiques abortives, seulement en 2015.

En tout, ce sont 2 500 centres d'aide à la grossesse et cliniques médicales pro-vie au pays, incluant celles associées à Heartbeat International, Care Net, L'Institut National de la Famille et les Avocats pour la Vie (NIFLA), Life Matters Worldwide, ainsi que des structures locales indépendantes.

Ajoutant à ce nombre les mères qui ont choisi la vie pour leur enfant en 2015, aidées par les services médicaux d'aide à la grossesse sans lien avec Heartbeat International, ce nombre de vies sauvées atteint les 300 000 - c'est la taille de la ville de Pittsburg ou de Cincinnati.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

"C'est une telle joie d'être témoin de la puissance du peuple de Dieu qui défend le don de la vie et son Auteur tous les jours," déclare Jor-El Godsey, Vice Président de Heartbeat International - dont le premier engagement dans un centre de grossesse remonte à 1988 à Fort Lauderdale. "Aucune femme ne devrait se sentir si seule, contrainte, ou désespérée pour mettre fin à la vie de son enfant par l'avortement."  

"De savoir quelque chose de l'impact que produit notre réseau de sauvetage pro-vie - sans mentionner les centres pro-vie non affiliés avec nous - c'est vraiment renversant."

Mr Godsey accompagnera six directeurs de centres pro-vie ainsi que des mères et leurs enfants sauvés de la menace de l'avortement, au Congrès de Heartbeat International le 21 janvier à Washington.

En 12 voyages précédents depuis 2009, Heartbeat International a amené un total de 119 mères qui sont venues témoigner de l'aide apportée par les services locaux, aux représentants sur place dont les sénateurs, et de comment cela a changé leurs vies.

"C'est vraiment incroyable, je pense, ce nombre et en si peu de temps on peut se rendre compte de la valeur de chaque vie parmi ces 160 000, 300 000 personnes sauvées de l'avortement," dit Godsey. "Les équipes sur place et les bénévoles des centres, cliniques, maternités et adoptions légales ont pris soin de chaque bébé individuellement à un moment précis. Si nous avons pu approcher cette personne - cette mère - avec une aide technique, la compassion qui lui est nécessaire et dont elle a trop manqué, on peut alors se rendre compte de ce qu'on est capable d'accomplir.

"Un tel compte rendu, comme ce dernier, nous encourage à continuer à persévérer pour entretenir l'effet positif que cette organisation d'aide à la grossesse a eu dans ce monde."

Ce rapport met aussi en lumière un budget annuel totalisant 400 millions de dollars US pour ces centres pour la vie, dont la quasi totalité des fonds provient de donations et de fondations à l'échelle locale.

En moyenne chaque structure a employé 38 bénévoles et rendu service à 531 personnes pour la totalité de l'année écoulée.

Ce faisant, les premières résolutions fédérales rendant justice aux centres pour la vie ont été présentées seulement en novembre dernier, ce qui représente en tout 24 résolutions officielles prises en compte dans 18 États, au cours des dernières années.

Le sénateur Mike Lee (État de l'Utah), dans son discours de présentation des résolutions, a fait l'éloge des organisations d'aide à la grossesse pour leur intervention bénéfique auprès des communautés locales.

"Ce que ces données signifient vraiment, ne sont pas de simples paroles d'un discours politique au Sénat, ni le résultat d'un vote," a déclaré Lee. "Ce sont les milliers de vies qui ont pu échapper aux peines induites par l'avortement, chaque année. Ils sont des millions d'enseignants, de soldats, d'infirmières, mais aussi d'amis, d'époux et épouses, qui ont vécu et contribué à notre idéal commun, et dont on pourrait ne jamais avoir eu connaissance, n'eut été de leur renoncement au statut de héros, en partageant simplement, et investi leur temps à répondre au téléphone, et aider des jeunes femmes à trouver un peu d'espoir et le courage de choisir la vie, dans un centre pour femmes enceintes de leur localité. "

Cliquez ici pour obtenir une copie du rapport 2015 Life Trends disponible en ligne.

Publicité

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire