M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

2275 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Réflexions sur deux façons d'envisager la mort...

Deux jeunes ont fait un choix de vie complètement différent. Il est difficile de trouver un contraste plus frappant :

Terry Fox a parcouru le Canada sur une jambe et une prothèse, pour ramasser des fonds pour combattre le cancer par la recherche. Il a trouvé la force dans un amour surnaturel de se donner pour que d’autres puissent vivre…

Une jeune fêtarde de 26 ans fait plutôt le choix d’être euthanasiée, elle sait que sa maladie progresse et qu’elle ne pourra plus bientôt jouir de la vie comme elle l’a fait jusqu’à aujourd’hui. Elle choisit, après une nuit bien arrosée, d’être précipitée en dehors de cette vie qu’elle rejette.

Accepter ou rejeter. S’oublier ou se choisir. Vivre ou mourir. Vivre dans la dignité ou s’enfuir dans la mort.

Notre société, nous, avons ce choix. Nous pouvons choisir de vivre en combattant la souffrance. Nous pouvons choisir de mourir en quittant précipitamment la vie de peur qu’elle ne nous fasse souffrir.

La peur est mauvaise conseillère, elle détruit tout sur son passage. Elle est le choix du gouvernement québécois qui ouvre la porte à l’euthanasie. Une porte de sortie désolidarisée qui entraînera vers la mort dans la précipitation. Comme cette jeune fille à la fin absurde. Comme si la vie ne consistait qu’à s’amuser…

Et non pas à aimer et se donner...

Comme si cette vie, soulagée de sa souffrance par les soins palliatifs, n’avait aucune valeur parce qu’elle ne permet pas cet amusement, cette folie d’un peuple qui ne veut pas vieillir…

Pour beaucoup d’aînés, la souffrance de ne voir personne les visiter est la raison de choisir l’euthanasie. Plutôt que d’attendre seuls la mort, beaucoup ne supporteront pas ce moment, où intolérablement seuls avec eux-mêmes, leur espérance d’être aimé par un enfant, un proche, sera cruellement détruite un instant après l’autre par cette absence de visite.

Beaucoup de Québécois veulent choisir la mort surtout parce qu’ils ont des enfants, parce qu’ils croient qu’ils seront seuls… même s’ils ont des enfants.

La non-reconnaissance des enfants est l’aiguille qui servira à injecter le poison à nos aînés, pour qu’ils meurent « dans la dignité », avec la bénédiction du ministre des Finances.

Nous sommes une société qui n’a pas le temps d’aimer… et pas les moyens d’avoir un système de garderie de fin de vie pour des personnes qui ne pourront rien rapporter à l’État.

Entre Terry Fox et la jeune fêtarde, notre gouvernement a choisi la seconde pour modèle…

Mourir dans la « dignité »? Comme si l’on pouvait se suicider collectivement dans la dignité…

L'euthanasie? Une question que les peuples pourtant plus pauvres, aux familles nombreuses, ne se posent pas...

Ils ont le temps pour être ensemble...

 

Lors de ce mois de juillet, Campagne Québec-Vie lance sa campagne de financement estival. L’objectif est de 8 500 dollars. Pour contribuer, cliquez sur FAIRE UN DON pour avoir l’information, pour faire un don en ligne, ou pour obtenir nos coordonnées..

Pour faire un don en ligne:


Dons mensuels (options)
Option 1 : $5.00 CAD - par mois
Option 2 : $10.00 CAD - par mois
Option 3 : $15.00 CAD - par mois
Option 4 : $20.00 CAD - par mois
Option 5 : $25.00 CAD - par mois
Option 6 : $50.00 CAD - par mois
Option 7 : $100.00 CAD - par mois


Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2275 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire