M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Qui nous sommes

Nous sommes une association de Québecois convaincus de la nécessité de défendre l’inviolabilité de la vie humaine des membres les plus vulnérables de notre société, notamment celle des enfants à naître et des personnes âgées et malades.

Nous sommes conscients que la suppression de la vie de dizaines de milliers d’enfants chaque année au Québec est une plaie terrible aux conséquences néfastes et multiples. Par exemple, le progrès de nos connaissances sur la vie intra-utérine nous dévoile la probabilité de terribles souffrances du fœtus pendant la cruelle procédure de l’avortement et les témoignages des nombreuses femmes qui ont fait avorter leur enfant démontrent que l’avortement n’est pas une intervention médicale comme les autres. On ne peut pas entendre les voix des enfants à naître et pour des raisons idéologiques on refuse la parole aux femmes qui souffrent après l’avortement. Nous voulons donc parler en leur nom.

Le mépris de la vie naissante génère le mépris de la vie faible et vieillissante. La menace de l’euthanasie se fait toujours plus grande au Québec. Nous préconisons la vraie compassion, libre de tout intérêt particulier ou pécuniaire, ouverte à tous les humains de notre société, sans discrimination.
 

Notre mission

  • Préconiser le respect de la vie de l’être humain depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle
  • Défendre les droits fondamentaux de l’Homme et les valeurs familiales

La tâche de Campagne Québec Vie n’est pas mince.

Le vingtième siècle a vu se lever plusieurs régimes qui se sont approprié le droit de supprimer ou persécuter un groupe humain particulier. Une idéologie sous-jacente avait préparé d’avance – comme toujours au nom de la justice, des droits et du progrès – cet abus du pouvoir par une classe ou une race. Ces régimes pensaient subsister à jamais et rares étaient ceux qui osaient leur résister pendant le temps de leur gloire.

Heureusement, la loi naturelle et celle de Dieu inscrite dans les cœurs des hommes qui déclare «Tu ne tueras point ton semblable !» a su réunir les hommes pour rétablir la justice.

La mission de CQV consiste d’abord en son témoignage à la vérité que les enfants vivant dans le sein maternel sont bel et bien des êtres humains déjà dans le monde. Tout choix qui vise à les supprimer est un abus grave de pouvoir.

Le second volet de notre mission est celui de l’éducation des individus à exercer un jugement indépendant et responsable en matière d’avortement et d’euthanasie. Comme dans le cas des régimes abusifs du 20e siècle, l’injustice que subissent les enfants à naître a été préparée et subsiste grâce à une idéologie pernicieuse puissamment véhiculée par les média. Comme les idéologies précédentes, celle-ci parle à son tour de la justice, des droits et du progrès, et comme les précédentes, elle est suivie de son cortège de morts. Le pouvoir de cette idéologie est grand : elle a pénétré presque toutes les sphères de notre société, elle domine l’éducation, la santé, les loisirs. Elle a imposé ses vues, établi des tabous et rares sont ceux qui osent élever leur voix contre elle.

CQV se propose de réveiller la conscience de la loi naturelle de toutes les personnes de bonne volonté pour dénoncer cet abus.
 

Notre philosophie

Notre société hédoniste associe incorrectement la bonté avec le plaisir, le mal avec la douleur. Ainsi, elle arrive à la conclusion que tout ce qui implique un sacrifice et une souffrance est en fait un mal. C'est pourquoi il n'est pas étonnant que de plus en plus de personnes optent pour la mort (celle de leur propre personne, ou celle de l'enfant qui grandit dans l'utérus), au lieu de souffrir. Une mère tuera son enfant, ou un père poussera sa partenaire à avorter son enfant, afin d'échapper à la souffrance et aux épreuves que sont celles de porter un enfant dans des circonstances qui ne sont pas optimales. Un être humain mettra volontairement fin à ses jours, ou une famille s'isolera et poussera virtuellement un de ses membres au suicide, pour éviter les difficultés qu'impliquent les soins offerts à une personne malade.

Dans cette bataille difficile, nous nous inspirons de la révélation chrétienne ainsi que de la loi naturelle, qui est la loi écrite dans tous les cœurs des humains. C'est cette loi qui stipule: "Ce n'est pas bien de tuer" et "Faites aux autres ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous". Nous tenons à cela, et ce peu importe ce que la société estime être juste, il y a toujours la conscience, il y a toujours le cœur, qui murmurent: "c'est mal d'éliminer un enfant non né", ou "le suicide c'est mal". De plus, nous soutenons que ces deux principes, la loi naturelle et la révélation chrétienne, sont complètement cohérents: Il n'y a rien que la loi naturelle stipule qui va à l'encontre de ce que la révélation chrétienne reconnaît, vice-versa.
 

Notre histoire

Campagne Québec-Vie (CQV) a été fondée en 1989 par l'ex-diplomate canadien Gilles Grondin.

La division anglophone de CQV, connue sous le nom de Quebec Life Coalition (QLC), a été fondée en 2009 par Luc Gagnon, président de CQV de 2002 à 2009.

Georges Buscemi a assumé la présidence de CQV le 1er septembre, 2009.
 

Notre équipe


Georges Buscemi, président


Mario Richard, directeur général


Andrée Simard, préposée au numéro sans frais


Brian Jenkins, organisateur des 40 jours pour la vie à Montréal



Marc Vincent, commis de bureau


Natalia Zieba-Buscemi, graphiste et collaboratrice Web

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire