M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Quel parent est inutile? Ma mère ou mon père? Une enfant de 11 ans n'obtient pas de réponse d'une commission parlementaire

Sur le blog de Jeanne Smits du 21 mars 2013, cette pertinente intervention d'une enfant de 11 ans:

Le législateur de l'Etat du Minnesota se penche actuellement sur la légalisation du « mariage » gay. La commission des lois civiles de l'Assemblée du Minnesota a entendu la semaine dernière une petite fille de 11 ans, Grace Evans. Et s'est trouvée totalement désarmée.
 
« Puisque chaque enfant a besoin d'une maman et d'un papa pour naître, je ne crois pas que nous puissions changer le fait que les enfants ont besoin d'un papa et d'une maman. Je crois que Dieu a fait les choses ainsi. Je sais que certaines personnes ne sont pas d'accord, mais je veux vous poser cette question : de quel parent n'ai-je pas besoin : ma maman ou mon papa ? »
 
Silence des élus.

Après une pause de 8 secondes, Grace Evans reprend :
 
« Je vais reposer la question : de quel parent n'ai-je pas besoin : de ma maman ou de mon papa ? »
 
Silence de 13 secondes cette fois.

Et elle conclut :
 
« J'espère que vous comprenez que chaque enfant a besoin d'une maman et d'un papa. S'il vous plaît, ne changez pas votre loi sur le mariage pour dire autre chose. »
 
Hélas, la commission ne l'a pas compris : elle a voté en faveur de la loi sur le « mariage » gay et le texte passera devant l'Assemblée du Minnesota. Mais elle n'a pas répondu à la question de cette courageuse petite jeune fille, posée et reposée avec aplomb, accompagnée d'un regard circulaire narquois – elle savait qu'elle allait scotcher l'auditoire !

Avant de poser ses questions, Grace Evans s'était exprimée ainsi :

« Même si je n'ai que 11 ans, je sais que tout le monde mérite d'avoir une maman et un papa. Si vous changez la loi pour dire que deux mamans ou deux papas peuvent se marier, cela enlèverait quelque chose de très important aux enfants comme moi dans cet Etat.
 
Ma maman est très importante pour moi, parce qu'elle m'enseigne des choses sur le fait d'être une fille. Elle est bonne, attentive, douce et belle. Elle prend soin de moi et des autres et écoute très bien quand je veux lui raconter des choses. J'apprends d'elle à être un jour une femme, une épouse et une maman bonne. Même si j'apprends certaines de ces choses de mon papa, ma maman me les enseigne d'une façon très spéciale. Sans ma maman, ce serait très difficile pour moi de les apprendre. Elle est mon modèle sur la manière d'être une fille, et je l'aime beaucoup.
 
Mon père est aussi très important pour moi, parce qu'il me protège et m'aide à avoir la confiance d'une jeune fille qui va devenir une femme. Il s'occupe de mes problèmes d'une manière dont ma maman ne peut pas le faire. De même que ma maman ne pourrait être la femme qu'elle est sans mon papa, je ne pourrais être la femme que je veux être sans mon papa. Parce qu'il est fort, sage et différent de ma maman, j'apprends de lui des choses que je ne pourrais apprendre de la même manière de ma maman. »

(...)

voici la vidéo de l'intervention :

http://www.youtube.com/embed/CRhGDmdG4dk

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire