M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Première signature d'une convention collective par les familles d'accueil ou les "travailleurs" d'accueil?

Sur le site du journal La Tribune du 10 août 2012:

 

(Une famille d'accueil passagère ou une famille d'adoption?)

 

 

(Sherbrooke) Il aura fallu dix ans de travail, de longues batailles juridiques et 26 mois de négociation pour en arriver à une « entente historique » : les 1500 familles d'accueil et ressources intermédiaires à l'enfance ont signé une première convention collective avec le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. En Estrie, cette entente touche environ 215 familles d'accueil qui s'occupent de plus de 500 enfants.

« C'est une très bonne nouvelle! Le fait saillant à retenir cette négociation, c'est que le ministère a enfin reconnu que ces gens-là font du vrai travail, qu'ils sont des travailleurs à part entière », se réjouit Denis Vigneault, coordonnateur régional de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD)-Estrie.(...)

Cette première entente prévoit notamment une rétribution quotidienne qui tient compte de l'intensité de service nécessaire pour répondre aux besoins des enfants toute la semaine, rétribution qui varie entre 31,63 $ et 71,18 $ par jour et qui sera augmentée de 8,4 % au cours des deux prochaines années.

Il y aura aussi 38 jours de congé et des vacances payées par année, ainsi qu'un filet de protections sociales (Régie des rentes du Québec, allocations pour prestations supplémentaires de retraite, assurances collectives, CSST, etc.). Aussi, un important budget de formation professionnelle continue est octroyé pour mieux répondre aux réalités des familles d'accueil.

 

L'aide financière est une bonne chose, mais dans tout ce discours, je ne peux m'empêcher de penser qu'il manque quelque chose, une âme, qui fera vraiment sentir à l'enfant qu'il est "adopté" par une famille qui l'aime... Y-aurait-il une autre réforme, plus profonde, à faire pour le bien de ces enfants? Pourrait-on remplacer la coûteuse fécondation in vitro par la rechercher pour guérir les causes de l'infertilité ET un réseau d'adoption mieux organisé?

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire