M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Avent et Noël 2017

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Votre générosité nous permet de dire les vérités que d’autres ne peuvent simplement pas dire tout haut !

Merci de votre appui,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Plus de 40 familles ont retiré leurs enfants d’une école qui a imposé une leçon transgenre à des enfants de 5 ans

Rocklin_Academy.jpg

Par Lianne Laurence (LifeSiteNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

ROCKLIN, Californie, 22 septembre 2017 — Quarante et une familles ont retiré 73 enfants des prestigieuses écoles à charte Rocklin Academy, dans la région de Sacramento, parce que la direction continue de défendre une leçon de transgendérisme en maternelle, dont plusieurs parents disent qu'elle a traumatisé leurs enfants de 5 ans et dont ils n’étaient pas informés au préalable.

Une mère qui a retiré son fils de la 6e année et sa fille de la 3e de l’école Rocklin Academy Gateway, où l’incident a eu lieu, a gardé un décompte des parents qui ont fait de même.

«C’était juste le point de bascule pour la plupart des familles», ce parent a demandé que son nom ne soit pas publié, dit LifeSiteNews.

Certains parents ont retiré leurs enfants «uniquement pour cela», tandis que d’autres avaient «plusieurs raisons, mais oui, cela faisait partie de la raison de tout le monde,» dit-elle.

×

Campagne de financement de l'Avent et de Noël 2017

Merci de nous aider, en ce temps des Fêtes, à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

La controverse a éclaté après une leçon dans laquelle un garçon était apparu avec des vêtements de fille et a été présenté à nouveau, mais comme une fille, à ses camarades de classe de maternelle.

Le Professeur Kaelin Swaney a également lu le [livre] pro-transgenre «Je suis Jazz» au cours de la leçon, qui a eu lieu juste avant les vacances d’été.

Un certain nombre de parents ont été bouleversés parce qu’ils n’ont pas été informés de la leçon qui a laissé leurs enfants perturbés et effrayés à l’idée qu’eux aussi «changeront» pour le sexe opposé.

En outre, ce qui est arrivé dans la salle de classe n’est pas encore clair, parce que Swaney et la direction ont refusé de le raconter aux parents, et ce que la direction en a dit diffère de ce qu’un certain nombre de parents ont déclaré d’après ce que leurs enfants de cinq ans leur avaient rapporté, a confié cette maman à LifeSiteNews.

Ce qui semble être des « inexactitudes » dans le compte-rendu de la direction « fait que nous nous sentons trahis en tant que parents », dit-elle.

La direction et l’administration «n’ont pas parlé aux parents des enfants de la classe pour avoir leur version de l’histoire.»

La direction de l’école Rocklin Academy a répliqué qu’elle n’avait pas à informer les parents à propos des enseignements sur l’identité du genre, parce que ce n’était pas de l’éducation sexuelle. La loi californienne exige la notification parentale et permet de se désengager des cours d’éducation sexuelle […]

Lundi, les cinq membres du Conseil d’administration ont rejeté à l’unanimité «un modèle de proposition parentale» permettant de se soustraire aux leçons sur l’identité du genre et permettant le contrôle parental sur les matières sensibles avant qu’il n’arrive à la salle de classe.

Le Conseil d’administration a approuvé une politique orientant les enseignants, pour essayer de faire savoir aux parents à l’avance qu’un sujet sensible sera enseigné, mais la mesure est «vraiment faible» selon Greg Burt du California Family Council (Conseil de la famille de Californie).

En outre, à « chaque réunion du Conseil, l’administration a semblé très opposée aux parents, » selon la maman qui a parlé à LifeSiteNews.

Mais la réunion du 21 août a été la cause de la rupture pour elle.

C’est alors qu’un certain nombre d’enseignants ont défendu Swaney, dit-elle.

«Ils disaient, “vos enfants vous surprendront, ils sont si acceptants et aimants, c’est un grand sujet d’apprentissage pour les enfants des maternelle" ... Ils étaient là pour nous dire, à nous parents, de dégager» dit-elle.

«Je ne me suis pas sentie en sécurité d’envoyer mes enfants à l’école après cette réunion,» a-t-elle ajouté.

«Depuis c’est une atmosphère très tendue là-bas. C’est vraiment comme, «de quel côté êtes-vous ?» dit-elle. «Vous ne savez pas à qui faire confiance, vous ne savez pas qui vous regarde de travers.»

Et avec le Conseil d'administration votant pour continuer d’imposer l’idéologie transgenre, davantage de parents vont quitter, prédit Burt.

Ceci est repris par Karen England, directeur exécutif du groupe des droits des parents de Capitol Resource Institute (Institut de Ressource du Capitole), auteure de la proposition des parents que le Conseil d’administration a rejeté lundi.

«Plusieurs familles attendent la fin de la semaine» pour retirer leurs enfants, dit-elle à LifeSiteNews dans un courriel.

Elizabeth Ashford, un porte-parole de l’ensemble des écoles Rocklin Academy, a confirmé que d’avantage de familles vont quitter, «ce qui est vraiment dommage,» a-t-elle dit à NBC une filiale de KCRA3 TV.

Ashford a dit que 14 familles et 23 enfants ont quitté au cours de la controverse.

LifeSiteNews a invité Ashford à venir au Cabinet de relations publiques Fiona Hutton & Associates (Fiona Hutton & Associés) pour confirmer ce chiffre, mais elle n’a pas répondu avant la date limite.

Beaucoup de familles n’auraient pas donné la raison de leur départ, a laissé entendre le parent qui a parlé anonymement à LifeSiteNews.

Quand l’école a envoyé un courriel pour confirmer le départ de son fils, ce qui a été inscrit en guise de raison est: «agité au cours de l’année scolaire».

Les écoles auraient une liste d’attente de 1 300 élèves, mais une amie, dont l’enfant était 110e sur la liste pour un niveau spécifique au début de cette année, a refusé une place l’autre jour, dit-elle.

«Ce qui veut dire qu'ils avaient appelé 110 personnes avant qu’ils ne l’appellent, et qu’elles avaient toutes refusé la place», a déclaré le parent.

Le parent a voulu qu’il soit clairement établi que ceux qui ont quitté ou quittent l’école Rocklin Gateway ne disent « rien de haineux ou d’intolérant » en ce qui concerne l’élève transgenre.

«En fait, [nombre] d'entre nous ont pleuré sur ce pauvre enfant, parce que nous avons de la compassion pour lui. Je ne pense pas qu’il soit dans une excellente situation.»

Mais le «Conseil d’administration n’a montré aucune préoccupation pour les familles ni quelque respect que ce soit pour les parents et leurs droits pour leurs enfants,» a-t-elle ajouté.

«Beaucoup, beaucoup de familles se demandent quoi faire avec leurs enfants,» a-t-elle ajouté. «Les parents disent qu'ils vont faire l’école à la maison s’ils le doivent.»

Campagne de financement Avent et Noël 2017. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

éclaireurs des consciences

Merci de garantir qu’au Québec il y ait au moins un organisme qui puisse dénoncer les dérives de notre époque.

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire