M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Pauline Marois doit quitter le navire, pour le bien du Parti Québécois...

Les derniers sondages confirment que le Parti Québécois sous la présidence de Mme Marois perd l'appui de la population. Sur le site du journal La Presse du 20 juin 2013:

 

 

 

(Québec) L'embellie espérée par les péquistes en fin de session parlementaire n'a pas eu lieu. Véritable douche froide pour le gouvernement, un récent sondage de la maison CROP montre que sept Québécois sur dix désapprouvent le travail du gouvernement Marois depuis les dernières élections.
 
Dans son dernier sondage, la maison CROP a mis le doigt sur le principal problème du gouvernement péquiste: Pauline Marois, «qui traîne son parti vers le bas», observe Youri Rivest, vice-président de CROP.
 
Dans son coup de sonde réalisé du 12 au 17 juin dernier auprès de 1000 internautes, il observe que 69% des Québécois croient que «le bilan du gouvernement péquiste de Pauline Marois est négatif». Une personne sur quatre est d'avis contraire. «C'est très sévère», et plus indicatif que l'habituelle question sur la satisfaction à l'endroit du gouvernement, observe Youri Rivest.
 
(...) 
La «satisfaction» avait grimpé au-delà de 40% à la fin de 2012, mais depuis, elle n'a fait que diminuer, mois après mois.
 
Problème de leadership ou de leader? La question se pose. Seulement 11% des gens voient en Pauline Marois la meilleure candidate pour le poste de premier ministre, une glissade de cinq points en un mois - et une chute constante depuis le début de l'année. Seulement 51% des électeurs péquistes voient en Mme Marois la «meilleure pour le poste de premier ministre».
 
Philippe Couillard, arrivé ce printemps, descend de deux points - il passe de 28 à 26%. François Legault, plus présent dans les médias au cours des dernières semaines, gagne trois points, à 17%. Françoise David fait ici bonne figure: son appui personnel passe de 6 à 9%.
 
Les intentions de vote en juin ne bougent guère par rapport au mois précédent. Le Parti québécois (PQ) gagne un point, à 25%, le Parti libéral (PLQ) et la Coalition avenir Québec (CAQ) font du surplace avec, respectivement, 38% et 22% des intentions de vote. Québec solidaire gagne un point, à 11%.
 
Selon le sondeur, de tels résultats permettent de prévoir une victoire confortable du Parti libéral du Québec, «probablement majoritaire».
 
Mais cette avance du PLQ cache une réalité: les trois principaux partis sont virtuellement à égalité auprès des électeurs francophones. Le PQ y obtient une légère avance, avec 30% des suffrages, contre 27% au PLQ et 26% à la CAQ. (...)

Si même auprès des francophones, le Parti Québécois ne se distingue plus du Parti Libéral, il est difficile de descendre plus bas... Pauline Marois doit quitter avant de n'entraîner complètement le Parti Québécois dans son naufrage... et espérons que le nouveau chef ne fera pas la promotion de l'euthanasie, de la louange de Morgentaler, ou d'une charte de la laïcité fermée.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire