M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Paroles d'avorteurs

Voici quelques témoignages d'avorteurs, sur leur "métier"... Parus sur le site liveactionnews.org du 5 janvier 2013 (traduction libre CQV):

 -Elles [les femmes] ne sont jamais autorisées à regarder l'échographie, car nous savions que si elles entendaient les battements du cœur, qu'elles ne voudraient pas avoir un avortement. -Dr Randall, ancien avorteur (source)

-Même maintenant, je me sens un peu bizarre à ce sujet, parce qu'en tant que médecin, j'ai été formé pour préserver la vie, et maintenant je la détruis. -Dr Benjamin Kalish, avorteur (source)

-Vous devez devenir un peu schizophrène. Dans une chambre, vous encouragez le patient en lui disant que la légère irrégularité dans le cœur du fœtus n'est pas importante, qu'elle va avoir un bébé en bonne santé. Puis, dans la chambre d'à côté vous assurez à une autre femme, à qui vous venez de faire un avortement salin, que c'est une bonne chose que le battement de cœur est déjà irrégulier... elle n'a rien à craindre, elle n'aura pas un bébé vivant... Tout à coup on a remarqué que, au moment de la perfusion de solution saline il y avait beaucoup d'activité dans l'utérus. Ce ne sont pas des courants de fluides. C'est évidemment le fœtus en difficulté, avalant la solution concentrée de sel et donnant violemment des coups de pied, et c'est à toutes fins utiles, le traumatisme de la mort... quelqu'un doit le faire, et malheureusement, nous sommes les bourreaux dans ce cas.  — Dr John Szenes, avorteur (source)
 

-Raconter à ces femmes que leur fœtus ressent de la douleur est ajouter tourment sur tourment. Ces femmes souffrent réellement. Elles n'ont pas pris cette décision facilement. La création d'un autre obstacle pour elles avant d'obtenir les soins médicaux dont elles ont besoin est vraiment injuste. -Dave Turok, avorteur (source)
 
-C'est pourquoi je déteste la surexploitation des forceps – ces choses qui déchirent. Il n'y a que deux sortes de médecins qui n'ont jamais perforé l'utérus, ceux qui mentent et ceux qui ne font pas d'avortement .- avorteur anonyme 
 

-J’ai atteint le point où je ne pouvais pas supporter de regarder ces petits corps. -Dr Beverley McMillan , ancien avorteur (source)
 

(…)
 

-La douleur, au-delà du sentiment de honte, se manifeste en quelque sorte pour pratiquement chaque femme pour qui j'ai effectué un avortement, et c'est 20.000 depuis 1995. La douleur est révélée par le fait que la plupart des femmes pleurent à un moment donné au cours de l'expérience... Le processus de deuil peut durer de quelques jours à plusieurs années... Le deuil est parfois retardé... La douleur peut demeurer sublimée et tranquille pendant des années .- Dr Suzan Poppema, avorteur (source: Poppema, S. & Henderson, M. (1996) Why I Am an abortion doctor. New York: Prometheus Books)

 

-Si je vois un cas... après vingt semaines, où il est franchement un enfant pour moi, j'angoisse vraiment sur ce cas parce que le potentiel est là de façon imminente... D'autre part, j'ai une autre interrogation, qui, je pense, est supérieure dans la hiérarchie des questions, et c'est « à qui appartient cet enfant? » Il faut que ce soit la mère. -Dr James McMahon, avorteur (source: American Medical News, July 5, 1993)

 

-Nous savons que ça tue, mais les états permettent de tuer dans certaines circonstances. -Dr Neville Sender, avorteur (source:john Powell, S.J. Abortion : The Silent Holocaust (Argus Communications : Allen, Tx) 1981 p.66)

Pour lire d'autres témoignages frappants (en anglais), cliquez ici.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire