M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Obama et l'avortement: vives critiques du Vatican



CITE DU VATICAN - Plusieurs hauts dignitaires du Vatican ont vivement critiqué samedi la révocation d'une clause anti-avortement par Barack Obama, une des premières mesures du nouveau président américain qualifiée par l'un d'entre eux comme "la pire décision qu'il pouvait prendre".

"Au lieu de toutes les bonnes choses qu'il pouvait faire, Barack Obama a choisi la pire", celle de laisser faire "le massacre des innocents", a déploré le président émérite de l'Académie pontificale pour la vie Mgr Elio Sgreccia.

"Le droit à la vie est le premier des droits à défendre", a ajouté Mgr Sgreccia à l'agence italienne Ansa, assurant que "80% des citoyens américains sont contre l'avortement".

Barack Obama a autorisé à nouveau vendredi le financement d'organisations prévoyant dans leurs activités à l'étranger l'avortement ou l'aide à l'avortement, en rupture avec la politique de son prédécesseur George W. Bush.

Il a annoncé dans le même temps l'ouverture dans les prochaines semaines d'une concertation avec toutes les parties concernées pour réduire le nombre des grossesses non-désirées.

L'archevêque Rino Fisichella, qui vient de succéder à Mgr Sgreccia à la tête de l'Académie pontificale pour la vie, a estimé que la décision de M. Obama relevait de "l'arrogance de qui se croit dans le juste" et "pense pouvoir décider de la vie et de la mort".

"Si c'est un des premiers actes du président Obama, avec tout le respect possible, il me semble que le chemin vers la déception aura été très court", a résumé l'archevêque.

"Je ne crois pas que ceux qui ont voté pour lui ont pris en considération les thèmes éthiques, astucieusement laissés de côté pendant le débat électoral. La majorité de la population américaine n'a pas les mêmes positions que le président et son équipe", a estimé le président de l'Académie pontificale pour la vie.

"Une administration qui veut réduire les avortements ne devrait pas détourner les fonds fédéraux pour financer des groupes qui font la promotion de l'avortement", a estimé l'archevêque de Philadelphie Justin Rigali sur Radio Vatican.

Le Vatican dénonce aussi le feu vert des autorités américaines au premier essai sur l'homme d'une thérapie réalisée à partir de cellules souches embryonnaires humaines, une première mondiale qui pourrait ouvrir la voie à la guérison de lésions et maladies incurables.

Mgr Fisichella a estimé que M. Obama a "cédé à la pression des multinationales du secteur. [...] Le problème n'est pas scientifique, il est idéologique. Et économique", a-t-il ajouté.

(©AFP / 24 janvier 2009 16h44)

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire