M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes.

noel-v1.JPGMerci de nous aider avec un don spécial en ce temps de Noël, où nous célébrons la naissance de notre Sauveur. Notre objectif est de 5 000$. Merci de votre précieuse collaboration.

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Où est passée la joyeuse Ariane Moffatt?

Il y eut un avant et un après, sans que l’on sache ce qui s’est passé. D’une Ariane Moffat  vivante, enjouée, pleine de pep, nous avons maintenant une Ariane qui ne décolle plus…

Pourquoi parler d’Ariane Moffat en ces termes sur le site de Campagne Québec-Vie? À cause des nombreux témoignages de femmes ayant vécu le syndrome postavortement, transformées en mortes vivantes, en tombeau, suite à leur avortement.

Ariane, avec tout le talent qu’on lui connaît, a écrit une chanson sur l’avortement : Poussières d’Ange.

Respire un bon coup

Ne reste pas debout

Ferme tes yeux

J´te promets que tu iras mieux

 

T´as reçu un grand coup

Un coup de vie dans l´ventre

Un coup de vent dans ta vie

Mais reste calme, je t´en supplie

 

{Refrain}

Juste au mauvais moment

Une poussière d´ange, t´es tombée dedans

Tu f´rais une super maman

Mais pas maintenant, non pas maintenant

 

Un p´tit colimaçon t´a pris pour sa maison

C´est pas une fille, pas un garçon

Pas un bélier, ni un poisson

Oublie ça, c´est pas possible

Tu perdrais l´équilibre

Prends ma main, je t´emmène loin

On s´ra d´retour demain matin

{Au refrain}

On s´en va reporter

L´ange dans ses souliers

Il s´est trompé mais c´est pas grave

Il peut revenir si tu restes sage

Ariane Moffat est devenue trop sage à notre goût…

Elle raconte dans une entrevue publiée sur le site du journal Voir du 22 janvier 2004 : « Je ne me suis pas dit : tiens, je vais écrire une chanson sur l’avortement! Je me suis contentée d’écrire une chanson sur ma meilleure amie, c’est tout. Je ne voulais pas prendre position, je voulais simplement parler des sentiments qui agitent quelqu’un qui vit un événement aussi marquant. La première version que j’avais faite était très littérale, plus crue, et en me laissant aller à l’émotion, j’ai réussi à en faire une chanson où on sent percer la lumière, une chanson sur la vie. »

Est-ce possible que cette meilleure amie soit Arianne Moffat? Est-ce possible que la peine d’amour vécue par la chanteuse au début des années 2000 ait été accompagnée d’un avortement? Il lui serait facile de nous répondre et de nous rassurer… Mais quel changement s’est-il donc produit pour que celle qui affirmait dans une entrevue sur le site de ellequebec.com :

« Si je veux des enfants? Mets-en! Mais pour en avoir, ça prend le bon papa. C'est clair qu'avant je veux accomplir plus de choses sur le plan professionnel. Il faut aussi que ça aille bien dans ma vie. Mais mon rêve, c'est vraiment de fonder une famille. » puisse avoir choisi d’avoir des enfants sans père et devenir une icône du mouvement LGBT?

Est-ce que la douleur d’une peine d’amour l’a fait fermer la porte à la présence d’un autre homme dans sa vie? Est-il possible que cette peine fût accompagnée par l’avortement du fruit d’un amour déçu?

Peu importe la raison, est-ce simplement sa fatigue qui explique qu’une Ariane Moffat puisse paraître si triste et sans joie de vivre?

À voir, cette entrevue sur le site du journal de Montréal du 1er mars 2012. Et le dernier style musical qui fait mal à regarder

Et une entrevue d'Ariane Moffatt

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire