M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Nouvelle plainte contre le président de la commission de contrôle de l'euthanasie en Belgique...

Sur le site de rtl.be du 24 avril 2014 :

(Photo : wikimedia  sans copyright)

 

 

La fille d'une dame dépressive qui a été euthanasiée porte plainte. Elle estime que sa mère ne lui avait jamais dit qu'elle voulait mourir. Le médecin visé affirme que tout s'est passé dans le respect de la loi. Un autre proche de patient euthanasié avait également porté plainte contre lui dans les mêmes circonstances.

Une jeune femme de 20 ans a affirmé mercredi avoir porté plainte contre le Dr. Wim Distelmans, médecin à l'hôpital universitaire néerlandophone UZ Brussel et président de la commission de contrôle de l'euthanasie en Belgique, peut-on lire dans Het Laatste Nieuws et Dag Allemaal. Elle dit ne pas avoir été informée de la demande d'euthanasie introduite par sa mère et de la procédure médicale qui a suivi.

Mais qu'est-ce qu'ils ont, tous ces gens, à embêter le président de la commission de contrôle des euthanasies en Belgique, qui ne peut plus euthanasier en paix... sans avoir les familles qui n'étaient pas au courant sur le dos ! Mais où va-t-on si on ne peut pratiquer sa petite euthanasie tranquille?

À quand, une commission de protection des « euthanasieurs tranquilles »?

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire